Le complément de phrase

Le complément de phrase est une fonction syntaxique facultative. Sa présence est pertinente pour préciser le temps, le lieu, les circonstances propres au message émis par la phrase.

 

Le complément de phrase est facultatif (non obligatoire). Il peut donc être effacé ou déplacé sans rendre la phrase incorrecte sur le plan syntaxique.


Les groupes de mots qui peuvent exercer la fonction complément de phrase :


Dans ces phrases, la fonction complément de phrase est occupée par un groupe nominal :

1. Ce matin, Karine a manqué l'autobus.
2. Ma mère a beaucoup travaillé ce mois-ci.
3. Tous les soirs, Marianne lui raconte une histoire.

  • Un Gn est formé d'un déterminant (ce, tous les) et d'un nom (matin, mois, soirs).


Dans ces phrases, la fonction complément de phrase est occupée par un groupe prépositionnel :

1. Depuis de nombreuses années, Samuel est un grand lecteur de bandes dessinées.
2. Les peintres choisissent des planches sèches pour la peinture sur bois.
3. Francis a retrouvé, chez sa mère, une boîte remplie de souvenirs.

  •  Le GPrép débute par une préposition (depuis, pour, chez).


Dans ces phrases, la fonction complément de phrase est occupée par un groupe adverbial :

1. Laurence a fêté son anniversaire hier.
2. Demain, Alexis quitte le domaine familial.

  • Un GAdv est formé d'un adverbe (hier, demain).


Dans ces phrases, la fonction complément de phrase est occupée par une subordonnée complément de phrase (aussi appelée circonstancielle) :

1. Dès que la partie sera terminée, j'irai vous reconduire.
2. Émilie et Mélanie iront au cinéma si elles ne sont pas trop fatiguées.
3. Simon et Alexandre rentreront à la maison avant qu'il fasse noir.

  • Une subordonnée complément de phrase est formée d'un subordonnant (dès que, si, avant qu') et d'un verbe (sera terminée, sont fatiguées, fasse).


Comment trouver le complément de phrase dans une phrase ?

1. Tu peux le déplacer au début, à la fin ou au milieu de la phrase sans en briser la syntaxe.
2. Tu peux l'enlever sans briser la syntaxe de la phrase.

 

1. Ce matin, Karine a manqué l'autobus.
2. Les peintres choisissent des planches sèches pour la peinture sur bois.
3. Laurence a fêté son anniversaire hier.
4. Dès que la partie sera terminée, j'irai vous reconduire.


Vérifions si le premier truc, qui est de déplacer le complément de phrase, fonctionne.

1. Karine a manqué l'autobus ce matin.
2. Pour la peinture sur bois, les peintres choisissent des planches sèches.
3. Laurence, hier, a fêté son anniversaire.
4. J'irai vous reconduire dès que la partie sera terminée.

 

Remarque que le complément de phrase est suivi d'une virgule quand il est placé en début de phrase, qu'il est encadré de virgules (une virgule avant et une virgule après le complément de phrase) quand il est placé en milieu de phrase et qu'il n'y a pas de virgule avant lorsqu'il est placé en fin de phrase.


Vérifions si le deuxième truc, qui est d'effacer le complément de phrase, fonctionne.

1. Karine a manqué l'autobus.
2. Les peintres choisissent des planches sèches.
3. Laurence a fêté son anniversaire.
4. J'irai vous reconduire.


Les phrases qui n'ont pas de complément de phrase sont complètes sur le plan syntaxique, mais renferment moins de précisions.


À consulter :

 

La grammaire de la phrase

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse