Les deux-points

Les deux-points sont un signe de ponctuation constitué de deux points disposés verticalement et dont la fonction est d'insérer en fin de phrase un énoncé indépendant sur le plan syntaxique, juxtaposé à ce qui précède, ou une série d'éléments constituant une énumération.

 

Les deux points peuvent jouer trois rôles différents :

1. Introduire une explication
2. Introduire une énumération
3. Introduire un discours direct

 

Introduire une explication

On utilise souvent les deux-points pour annoncer une explication. Pour que la phrase demeure correcte grammaticalement, il faut toutefois que l’explication soit directement liée à ce qui précède les deux-points.
 
1. La jeune recrue a été renvoyée hier : elle était trop souvent absente.

  • Dans cette phrase, les deux-points jouent le même rôle qu'un parce que ou un car.

 

Introduire une énumération

Les deux-points peuvent également précéder une énumération.
 

1. La Terre est occupée par cinq océans : l’océan Atlantique, l’océan Pacifique, l’océan Indien, l’océan Antarctique et l’océan Arctique.


On évite de mettre les deux-points après le verbe être dans une énumération. 

 

Introduire un discours direct

L’utilisation des deux-points avant un discours direct permet d’annoncer ce qui vient : un discours rapporté encadré par des guillemets.

1. La mère de la chanteuse a révélé : « Je suis tellement fière de ma fille ! »
 Les citations que l’on fait dans les textes de recherche fonctionnent exactement de la même manière.


 

La ponctuation

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse