Les auxiliaires modaux et les verbes attributifs

Lorsque les verbes devoir, falloir, pouvoir, etc. sont utilisés comme auxiliaires (donc suivi d'un autre verbe), ceux-ci contribuent à la modalité d'un discours argumentatif puisqu'ils témoignent tous à leur façon d'un jugement issu d'un point de vue bien particulier, celui de l'auteur. Il en est de même pour certains verbes attributifs, comme paraître, sembler et avoir l'air.


Les auxiliaires modaux (exemple 1) et certains verbes attributifs (exemple 2) marquent l'engagement de manière explicite.

1. Les gouvernements devraient intervenir.
- La nécessité de l'intervention, jugement effectué par l'auteur lui-même, est exmprimée par l'auxiliaire devraient.

2. Le cycliste semble épuisé par la course.
- L'emploi du verbe attributif semble est la preuve que l'épuisement du cycliste provient d'une interprétation bien personnelle, celle de l'auteur.


Il existe d'autres marqueurs de modalité :

 

Le texte argumentatif

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse