Le compte rendu informatif

Le compte rendu informatif est une description aussi fidèle que possible d'une lecture, d'un fait, d'un événement, etc.

 

Un compte rendu informatif réussi est clair, précis et s'appuie sur la réalité, donc il est pertinent d'illustrer par des exemples tirés du livre ou de l'événement les détails qui y sont fournis.

L'objet du compte rendu est une lecture, un spectacle, une réunion, un événement, etc.

 

Conseils pour l'écriture d'un compte rendu

La prise de notes

Il est plus que suggéré au scripteur d'un éventuel compte rendu de prendre des notes afin de bien comprendre l'objet qui en est à la base. Il importe que ce même scripteur s'informe sur le genre de l'objet observé.
 

1. Avant de rendre compte d'un film, il est nécessaire de connaître à tout le moins le lexique propre au genre cinématographique.
2. Avant de rendre compte d'une pièce de théâtre, il est nécessaire de savoir nommer des éléments de mise en scène précis.

Délimiter le but du texte et la progression des informations

Avant de débuter la rédaction du compte rendu, il faut s'interroger sur le but poursuivi et le destinataire. Ensuite, il faut identifier les thèmes essentiels et sélectionner les éléments présents dans la prise de notes qui seront retenus pour la rédaction en fonction du destinataire. Ensuite, il s'agit de penser à un ordre de présentation des informations.

1. Les informations qui suscitent le moins de difficulté pour le destinataire qui n'est pas censé connaître l'objet du texte doivent paraître en premier. Ces informations concernent principalement la mise en contexte (lieu, temps, etc.).

2. Ensuite, doivent figurer les éléments que le lecteur aura plus de mal à se représenter puisque les informations déjà livrées concernant le contexte faciliteront sa lecture. 

  • À noter qu'il est habituel de commencer par préciser l'objet du compte rendu en ce qui a trait aux circonstances de la communication, mais qu'il est aussi possible de placer en note ou en finale ces détails contextuels, cela permet de commencer le texte sans lasser le lecteur.

Rédiger

Lors de la rédaction, il vaut mieux élaborer un texte fluide, continu, seulement interrompu par d'éventuels intertitres si le confort du lecteur le demande. Le style question/réponse est, en principe, à éviter. Le découpage en paragraphes se détermine en fonction des thèmes sélectionnés durant la précédente phase de préparation.

Réviser

La rédaction se termine par un peaufinage : précision du vocabulaire, vérification de la cohérence et de la lisibilité (syntaxe, orthographe, etc.).

 

Délimiter les circonstances de la communication

Le scripteur d'un compte rendu doit se rappeler que le lecteur n'a pas vu ou lu ce qu'il a lui-même vu ou lu et qu'il doit pouvoir se représenter avec précision le contexte de communication : l'objet observé, le lieu, le moment, les participants, etc.

Adapter le compte rendu à son objet

Il va de soi que le compte rendu d'un cours, d'une réunion ou d'un roman comporteront des éléments bien différents.

Structurer le texte

Respecter l'ordre de la communication rapportée n'est pas indispensable. La structure doit avant tout faciliter l'accès à l'information pour le lecteur.

Rester fidèle au genre compte rendu

La valeur de ce type de texte tient avant tout à l'exactitude des faits rapportés, donc pas de commentaires ajoutés ou de jugement personnel. Le compte rendu doit demeurer objectif.

 

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse