La fable

Une fable est un court récit écrit plutôt en vers qu’en prose et ayant un but didactique (qui cherche à instruire les lecteurs). Elle comporte généralement une symbolique animale, des personnages fictifs, des dialogues vifs et des intrigues comiques. La fable comporte une morale implicite (qu'il faut savoir interpréter) ou explicite (qui se trouve directement dans le texte).

 

Dans une fable, il y a...

1. des animaux anthropomorphisés, c'est-à-dire qui représentent des caractéristiques humaines. Ces animaux sont notamment capables de parler;
2. une langue riche qui transparaît dans un vocabulaire soutenu, une syntaxe rythmée, des sonorités souvent rimées qui créent une harmonie intéressante;
3. une morale dont chacun peut tirer profit pour corriger ses défauts.


La disposition de plusieurs fables rappelle celle d'un poème. Cependant, la fable est ponctuée comme le serait un texte courant. Tout comme le texte poétique, plusieurs fables comportent des finales rimées et des vers à la rythmique constante. On pourrait dire que la fable est à mi-chemin entre le texte narratif et le texte poétique.

La Cigale et la Fourmi

La Cigale, ayant chanté
Tout l'été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue :
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu'à la saison nouvelle.
« Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l'Oût, foi d'animal,
Intérêt et principal. »
La Fourmi n'est pas prêteuse :
C'est là son moindre défaut.
Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
- Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
- Vous chantiez ? j'en suis fort aise.
Eh bien! dansez maintenant.

- Jean de La Fontaine

  • Il est à remarquer que chacune des lignes de la fable débute par une lettre majuscule même si la phrase n'est pas complétée, caractéristique attribuable à la poésie. Il est à remarquer que le nom des deux insectes, personnages principaux de la fable, débute également par une majuscule (comme s'il s'agissait de noms propres), ce procédé a pour but de rendre les personnages fictifs plus humains.

Les animaux qui sont les personnages principaux d'une fable ont été choisis par l'auteur en fonction de leurs caractéristiques principales et de la mission d'enseignement à accomplir.

1. Le renard représente la ruse, l'intelligence (être rusé comme un renard).
2. Le bouc représente la bêtise, la naïveté (le bouc émissaire).
3. La fourmi représente le travail, la rigueur (être travaillant comme une fourmi).


Jean de La Fontaine est reconnu comme étant le plus grand fabuliste de tous les temps. Plusieurs de ses fables ont marqué la littérature française.

1. La Cigale et la Fourmi
2. Le Corbeau et le Renard
3. Le Renard et le Bouc
4. Le Renard et la Cigogne

  •  « Tout parle en mon ouvrage, et même les poissons : ce qu'ils disent s'adresse à tous tant que nous sommes; je me sers d'animaux pour instruire les hommes. »

    Lafontaine, 1668

 

Le texte narratif

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse