La symbolique

1. La symbolique est l'ensemble des relations et des interprétations liées à un symbole.

2. Un symbole peut être un objet, une image, un mot écrit ou un son qui représente quelque chose d'autre que ce qu'il ou elle est dans sa nature propre. Cette nouvelle signification est conférée par association, ressemblance ou convention sociale. Plus simplement, il est possible d'affirmer que le symbole est une comparaison suggérée par l'auteur (c'est-à-dire que le lecteur doit savoir le décoder).

 

L'interprétation des symboles dans un texte littéraire

Plusieurs symboles sont utilisés en poésie, au cinéma, dans la littérature, etc. pour des raisons bien précises. Ces symboles soutiennent le message de l'oeuvre cinématographique ou littéraire et lui confèrent un niveau d'interprétation supplémentaire. L'oeuvre truffée de symboles stimule l'intellect de celui ou celle qui la reçoit et qui doit faire un effort pour en comprendre toutes les subtilités de sens.

On dit qu'un symbole est récurrent quand il apparaît plusieurs fois dans l'oeuvre de création. Il devient possible d'interpréter le sens de celui-ci en réfléchissant sur ses différentes caractéristiques, propriétés, qualités, etc. et en effectuant des liens avec le message, les personnages, le lieu, etc. présents dans l'objet de création.


Plusieurs symboles courants sont devenus des repères de sens importants dans les diverses oeuvres culturelles.

1. Le feu symbolise l'enthousiasme, les passions, les amours, l'esprit, la connaissance intuitive.
2. Le chêne symbolise la longévité, la santé, la robustesse, le caractère fier.
3. La sphère symbolise la perfection.
4. L'eau symbolise la purification, le baptême, la souplesse.
5. Le lion symbolise le courage, la force, la beauté, la noblesse.
6. L'oeil symbolise la clairvoyance, la vigilance, l'omniscience, Dieu.


Puisque l'objet concret étudié se définit par un ensemble de qualités, il donne lieu à une multitude de pistes de compréhension. En effet, une image symbolique peut avoir plusieurs sens. Il faut toutefois s'assurer que le lien effectué et permettant de délimiter le sens d'un symbole tienne la route et soit appuyé sur un raisonnement logique.

1. Signe d'espoir, le vert peut symboliser la jeunesse, l'inexpérience et la crédulité, probablement par comparaison aux fruits non mûrs. L'origine de cette symbolique réside dans le fait que le vert est la couleur des feuilles naissantes, des bourgeons, de la verdure du printemps.

2. Le vert peut évoquer la maladie et la mort, car c'est la teinte de la peau d'une personne malade, d'un cadavre, du pus. Un teint de peau vert est souvent associé à des nausées et à un état maladif.

Bien connaître les caractéristiques de l'objet symbolique est primordial afin d'en comprendre toute la signification.

La présence récurrente d'un chat dans une oeuvre de création a une portée symbolique qu'il est possible de décoder en considérant les qualités de cet animal.

Sens réel : un chat est un félin qui dispose d'un esprit totalement libre et indépendant, il est le compagnon de l'homme, mais ne lui appartient jamais. Malgré sa petite taille, il est un fauve doté d'une vivacité et d'une capacité d'attaque et de défense impressionnante et ainsi de suite.

À partir de cette description concrète, il est possible de faire la liste des sens possibles de ce symbole.

1. Le chat peut symboliser l'esprit libre et indépendant de l'homme et sa capacité à s'adapter aux situations ou aux événements de la vie courante (un chat retombe toujours sur ses pattes).
2. Le chat peut symboliser une personne silencieuse, qui sait se faire discrète.
3. Le chat peut aussi être un symbole de réincarnation (le chat a 9 vies).
4. Si le chat est noir, il peut symboliser un mauvais présage.

Le symbole a aussi une valeur culturelle et peut être interprété différemment en raison des traditions, des croyances, etc.

1. En Égypte antique, le chat est le représentant de la déesse Bastet qui gouverne les chemins vers les autres mondes et qui est la protectrice des biens et des maisons.

2. Chez les tenants du bouddhisme, le chat, en raison de son esprit libre et indépendant qui lui permet de quitter une situation avec facilité, est le symbole du non-attachement aux valeurs de nature humaine et terrestre.

 

L'analyse des symboles dans un texte poétique

Les corbeaux

Seigneur, quand froide est la prairie,
Quand dans les hameaux abattus,
Les longs angelus se sont tus...
Sur la nature défleurie
Faites s'abattre des grands cieux
Les chers corbeaux délicieux.

Armée étrange aux cris sévères,
Les vents froids attaquent vos nids !
Vous, le long des fleuves jaunis,
Sur les routes aux vieux calvaires,
Sur les fossés et sur les trous
Dispersez-vous, ralliez-vous !

Par milliers, sur les champs de France,
Où dorment des morts d'avant-hier,
Tournoyez, n'est-ce pas, l'hiver,
Pour que chaque passant repense !
Sois donc le crieur du devoir,
Ô notre funèbre oiseau noir !

Mais, saints du ciel, en haut du chêne,
Mât perdu dans le soir charmé,
Laissez les fauvettes de mai
Pour ceux qu'au fond du bois enchaîne,
Dans l'herbe d'où l'on ne peut fuir,
La défaite sans avenir.

- Arthur Rimbaud (1854-1891)


Il est possible de dégager différents symboles à l'intérieur de ce texte d'Arthur Rimbaud.

1. Plusieurs éléments du texte symbolisent la mort et le traumatisme créé par la guerre.
- La couleur noire
- Le froid, la saison morte
L'armée, la guerre

2. Un élément intégré dans le texte symbolise l'espoir.
- Les fauvettes de mai

L'analyse de ces symboles permet au lecteur de mieux comprendre le message véhiculé par le poème.

1. Les corbeaux et leur couleur noire, le froid, l'hiver, saison morte, celle de la mort, du deuil, ne peut que rappeler un monde où sont niées les valeurs que l'on sait fondamentales pour Rimbaud : le mouvement et l'avenir.

2. On sait l'importance des saisons chez Rimbaud. Dans son poème, le printemps (symbole de renouveau) est annoncé par la fauvette de mai. La fauvette de mai au chant agréable peut aussi symboliser Rimbaud, le poète qui crée le changement à travers sa poésie et qui rêve de jours nouveaux. Ce printemps rêvé et offert par Rimbaud cherche à consoler ceux qui ne connaissent que l’absolue défaite (voir la finale du poème).

3. Il est possible de mettre en relation le message que renferme le poème et la vie de Rimbaud ainsi que le contexte sociohistorique dans lequel il créait :
- défaite littéraire de Rimbaud qui renonce définitivement à l'écriture en atteignant l'âge adulte;
- défaite militaire de la guerre franco-allemande (1870) - le texte est paru en 1871.

  • Ces éléments sont des exemples, d'autres liens pourraient être effectués à partir du poème de Rimbaud.

 

Le symbolisme est un courant poétique qui correspond à une réaction contre le naturalisme, accusé de ne proposer qu’une vision scientifique et une description objective de l’homme et de l’univers. L’étymologie du mot symbole (« jeter ensemble ») montre que cette poésie souhaite établir un lien entre l’idée abstraite et l’image chargée de l’exprimer. Pour les symbolistes, le monde ne saurait se limiter à une apparence concrète réductible à la connaissance rationnelle. Il est un mystère à déchiffrer dans les correspondances qui existent entre les différents sens : sons, couleurs, visions participent d’une même intuition qui fait du poète une sorte de mage.

 

Le texte poétique

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse