Le monologue

1. Monologue vient du grec mono (seul) et logos (discours). Ce terme désigne un genre théâtral non basé sur des séquences dialogales, mais sur la conversation qu'un personnage entretient avec lui-même.

2. Le monologue est une scène à l'intérieur d'une pièce de théâtre, un moment pendant lequel l'action s'arrête et laisse place à un discours fait par l'un des personnages.

  • Le monologue est un genre (définition 1) ou un procédé (définition 2) qui permet une analyse plus approfondie des personnages. Un monologue est toujours une grande révélation, rarement dépourvue de sensibilité et issue d'un point de vue unique (celui de l'orateur).


Le monologue
, en tant que genre théâtral, a donné lieu à plusieurs oeuvres diverses et particulières.

1. Monologue sans titre, de Daniel Keene
Histoire de Mathew qui fait partie des ces hommes que l’on dit « à la marge » de la société. Les gens passent à côté de lui sans rien savoir de sa manière d’éprouver la vie. Le monde l’ignore. La vie elle-même semble l’ignorer.

2. Je suis un saumon, de Philippe Avron
Philippe Avron se fait saumon sauvage et nous confie ses aventures de poisson. Un texte plein d’humour.

3. La déraison d'amour, d'après les écrits de Marie de l'Incarnation
Marie de l'Incarnation (personnage à la fois historique et mythique), dans ses différents monologues adressés à son fils absent, parle de ses efforts consacrés à l'évangélisation des jeunes femmes de la Nouvelle-France, plus particulièrement des sauvagesses, et de son amour pour Dieu. Du début jusqu'à la fin, l'actrice est seule sur scène.


À consulter :

 

Le texte théâtral

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse