Les apports étrangers et les créations proprement françaises

 

Les apports étrangers

Au cours de son histoire, le français a puisé de nouveaux mots dans de nombreuses langues. Aujourd’hui, ces mots n’ont plus l’apparence de mots étrangers.

Les apports d’autres langues au lexique français proviennent en grande majorité du latin et du grec, bien que l’on trouve aussi des mots issus de l’anglais, de l’arabe, de l’italien, de l’espagnol et d’autres langues.

Le latin

Le latin a continué à influencer le lexique français, même longtemps après la conquête romaine. Toutefois, l’intégration des mots latins dans la langue française s’est faite différemment qu’à l’époque romaine. En effet, les mots ont été introduits par des membres de l’élite intellectuelle. Ces mots ont conservé une forme écrite et une prononciation semblables aux mots dont ils tirent leur origine. 

D’ailleurs, plusieurs mots français ont la même origine latine, mais se trouvent aujourd’hui dans la langue sous deux formes : la forme populaire et la forme savante.

1. Le mot d'origine latine auscultare est devenu sous la forme française poulaire écouter et ausculter sous la forme française savante.

2.
Le mot d'origine latine integer est devenu sous la forme française populaire entier et intègre sous la forme française savante.

3. Le mot d'origine latine fragilis est devenu sous la forme française populaire frêle et fragile sous la forme française savante.

Le grec

Le grec a été une autre source de nouveaux mots du lexique français. L’influence de cette langue de l’Antiquité apparaît à la fois dans des mots comme dans des éléments (préfixes et suffixes) entrant dans la composition des mots. Les mots d’origine grecque sont souvent liés aux domaines des arts et des sciences. La plupart d’entre eux comportent les lettres ch, th, ph, rh et y.

1. athée vient de atheos  (qui signifie qui ne croit pas aux dieux)
2. chronomètre vient de chronos (temps) et metron (mesure)

L’arabe

L’arabe a aussi influencé le lexique français, surtout pendant la période des croisades du Moyen Âge. Le français moderne compte environ 300 mots provenant de l’arabe. Certains ont directement fait le saut de l’arabe au français, alors que d’autres sont arrivés dans la langue française après avoir été intégrés à une autre langue, comme le latin, l’italien ou l’espagnol.

1. calife (qui signifie chef suprême de la communauté islamique) vient de l'arabe khalifa
2. algèbre vient du latin algebra, emprunté à l'arabe al-djabr
3. assassin vient de l'italien assassino, emprunté à l'arabe assasin

L’italien

L’italien a influencé le français pendant la Renaissance. Notre langue compte aujourd’hui près d’un millier de mots empruntés à l’italien.

1. balcon, banque, canon, concert, etc.

L’espagnol

Environ 300 mots français proviennent de l’espagnol. Cette influence découle principalement de la colonisation de l’Amérique du Sud par les Espagnols. Les conquérants ont alors emprunté plusieurs mots aux Amérindiens que les Français ont, par la suite, repris et adaptés.

1. Boléro, camarade, guérilla, sieste, etc. sont des mots directement empruntés à l'espagnol.

2. Chocolat, de l'espagnol chocolate, est emprunté à l'aztèque chocolatl; maïs, de l'espagnol maíz, est emprunté à l'arawak haïtien mahiz. Ces mots, qui sont d'origine amérindienne, ont fait ensuite leur entrée dans la langue espagnole.

L’anglais

L’anglais a influencé le lexique français plus tard dans l’histoire. Quelques mots anglais ont été intégrés au français au 18e siècle, mais c’est surtout au cours du 19e et du 20e siècle que les emprunts à l’anglais sont devenus importants.

1. blazer, camping, comité, conteneur, rail, tourisme, tunnel, etc.

 

Plusieurs emprunts à l’anglais ne visent pas à combler l’absence de mots en français pour désigner une réalité, mais découlent plutôt de l’effet de mode, l’anglais étant devenu la langue internationale la plus importante. Ces termes empruntés inutilement sont qualifiés d’anglicismes. Il arrive souvent qu’on les utilise sans savoir qu’il s’agit d’anglicismes. De nombreux dictionnaires et outils sur Internet ont d’ailleurs été créés pour aider les locuteurs francophones à employer des mots équivalents issus du français.

 

Les anglicismes

 

Les créations proprement françaises

Les créations proprement françaises sont les mots créés par les francophones. Ces mots sont généralement générés par l’un ou l’autre des procédés suivants : la dérivation et la composition. De plus, on inclut dans cette catégorie tous les mots issus des parlers régionaux.

Chaque année, seule une centaine de mots est retenue sur les 450 nouveaux termes susceptibles d’entrer dans le dictionnaire. Pour y figurer, les mots doivent prouver leur capacité à durer en tant que terme usuel de la langue française. 

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse