Les caractéristiques sémantiques du nom

On reconnaît et on organise les noms selon diverses caractéristiques sémantiques. Celles-ci sont classées par paire :

1. Le caractère animé ou inanimé
2. Le trait humain ou non humain
3. Le trait comptable ou non comptable
4. Le trait individuel ou collectif
5. Le trait concret ou abstrait

 

Le caractère animé ou inanimé du nom

Le nom peut désigner quelque chose d’animé, de vivant, comme les animaux et les humains.
 1. lion, éléphant, frère, fille, athlète, etc.

Généralement, les noms désignant des êtres animés varient en genre.

1. le lion, la lionne
2. l'acteur, l'actrice

Le nom peut également désigner des objets inanimés.

1. ordinateur, crayon, chaussure, etc.

Généralement, les noms désignant des objets inanimés ne varient pas en genre.

1. le livre, la nuit, la calculatrice, etc.

 

Le trait humain ou le trait non humain du nom

Chaque nom qui représente une réalité propre à l’espèce humaine a un trait humain.

1. visage, notaire, Diane, etc.

Les noms qui désignent une réalité qui n’appartient pas à l’espèce humaine sont désignés comme ayant un trait non humain.
 1. patte, canard, bec, griffe, etc.

 

Le trait humain ou non humain fait partie des caractéristiques à observer dans le choix du pronom relatif.

 

Le trait comptable ou le trait non comptable du nom

Les noms qui ont le trait comptable peuvent être accompagnés d’un déterminant numéral, contrairement aux mots ayant le trait non comptable.

1. oiseau, chandail, individu, etc.
- cinq oiseaux, huit chandails, cent individus, etc.

Les noms ayant le trait non comptable vont plutôt être utilisés avec des déterminants partitifs.

1. poivre, courage, eau, huile, etc.
- du poivre, du courage, de l'eau, de l'huile, etc.


Certains noms auront le trait comptable dans certaines situations et le trait non comptable dans d’autres situations. Il faut toujours se référer au contexte. Le truc est de vérifier si le mot est quantifiable ou de vérifier le déterminant qui convient le mieux à la situation : le déterminant numéral ou le déterminant partitif.
 Quantifiable : Je vois trois chevaux dans l’herbe.
Non quantifiable : Je mange du cheval (qui signifie de la viande de cheval).

Non quantifiable : Il met du poivre dans sa sauce.
Quantifiable : Il concocte une sauce aux trois poivres (qui signifie trois variétés de poivre).

 

Le trait individuel ou le trait collectif du nom

Certains noms désignent une réalité distincte.

1. chat, individu, garçon, etc.

Certains noms désignent une réalité collective.

1. peuple, population, foule, meute, groupe, troupeau, etc.

  • Les noms ayant un trait collectif représentent une entité plurielle même s’ils sont au singulier. Si ces mots sont associés à un verbe, celui-ci devra être accordé à la troisième personne du singulier.

 

Le trait concret ou le trait abstrait du nom

Certains noms ont un caractère concret. Ces noms représentent des réalités perceptibles.

1. chien, eau, rivière, télévision, vent, etc.

Les noms qui représentent des idées ou des réalités que l’on ne perçoit pas par les sens relèvent du trait abstrait.

1. idée, hypothèse, haine, amour, violence, confiance, etc.

 

Le nom

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse