Le conditionnel passé de l'indicatif

Le conditionnel passé est un temps composé qui fait partie du mode indicatif, bien que plusieurs grammairiens considèrent le conditionnel comme étant un mode particulier, et qui exprime un fait hypothétique.

 

La formation du conditionnel passé

Le conditionnel passé se forme avec l'auxiliaire être ou avoir associé au verbe à conjuguer et employé au temps simple requis (le conditionnel présent) suivi du participe passé du verbe à conjuguer.

Le temps simple requis pour l'auxiliaire être ou avoir dans la formation du conditionnel passé est le conditionnel présent. Le verbe qui suit cet auxiliaire est le participe passé du verbe à conjuguer.

1. sortir : je serais sorti, elle serait sortie, nous serions sortis, ils seraient sortis
2. jouer : j'aurais joué, elle aurait joué, nous aurions joué, ils auraient joué
3. recevoir : j'aurais reçu, elle aurait reçu, nous aurions reçu, ils auraient reçu
4. arriver : je serais arrivé, elle serait arrivée, nous serions arrivés, ils seraient arrivés

 

Selon l'auxiliaire avec lequel il est lié, le verbe au participe passé suit des règles d'accord bien précises.

 

L'emploi du conditionnel passé

1. Le conditionnel passé peut servir à donner une information incertaine, non confirmée.

1. Le jeune garçon aurait demandé à changer de classe.
2. L'accident aurait fait trois morts.


2. Le conditionnel passé peut être utilisé à la suite de la locution au cas où.

1. Au cas où vous auriez perdu mon numéro de téléphone, je vous le redonne.
2. Au cas où vous seriez disposés à la recevoir avant le temps, je vous laisse ses disponibilités.


3. Le conditionnel passé peut participer à la formulation d'un discours indirect.

1. Elle se demande s'il aurait aimé l'inviter.
2. Elle a dit qu'elle aurait été heureuse de participer à cet événement.


4. Le conditionnel passé
est précédé ou suivi d'une subordonnée complément de phrase qui exprime un fait qui n'a pas eu lieu et dont la réalisation aurait rendu possible le fait évoqué dans la phrase principale.

1. Si elle avait étudié davantage, elle aurait pu réussir l'examen.
2. Si elles s'étaient connues avant, elles auraient pu devenir de très grandes amies.


5. Le conditionnel passé est employé pour formuler un regret, un fait qui aurait pu être évité.

1. Je n'aurais pas lui faire confiance.
2. Si j'avais su qu'il ne viendrait pas, je n'aurais pas attendu aussi longtemps.


6. Le conditionnel passé peut servir à évoquer une action antérieure à une autre action formulée au conditionnel présent.

1. Il m'a dit qu'il viendrait dès qu'il aurait terminé ses devoirs.
2. Elle m'a dit qu'elle s'inscrirait à la compétition dès que son genou serait guéri.


7. Le conditionnel passé
est employé dans les récits écrits au passé.

1. Avant qu'elle se mariât, elle avait cru avoir de l'amour; mais le bonheur qui aurait résulter de cet amour n'étant pas venu, il fallait qu'elle se fût trompée, songeait-elle.
- Madame Bovary, Gustave Flaubert

2. Ses jambes devenaient de plus en plus lourdes et, n'eût été l'éclairage cru, les allées et venues du médecin, elle aurait pu se sentir bien, croire qu'elle était ailleurs lorsqu'elle fermait les yeux, qu'elle avait enfin réussi à traverser le miroir.
- Ça n'avait aucun sens, Jean-Paul Beaumier

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse