Le subjonctif plus-que-parfait

Le subjonctif plus-que-parfait est un temps composé qui fait partie du mode subjonctif et qui exprime une action qui était incertaine, hypothétique, imaginée au moment où le locuteur formulait l'énonciation.

 

La formation du subjonctif plus-que-parfait

Le subjonctif plus-que-parfait se forme avec l'auxiliaire être ou avoir associé au verbe à conjuguer et employé au temps simple requis (le subjonctif imparfait) suivi du participe passé du verbe à conjuguer.

Le temps simple requis pour l'auxiliaire être ou avoir dans la formation du subjonctif plus-que-parfait est le subjonctif imparfait. Le verbe qui suit cet auxiliaire est le participe passé du verbe à conjuguer.

1. sortir : que je fusse sorti, qu'elle fût sortie, que nous fussions sortis, qu'ils fussent sortis
2. jouer : que j'eusse joué, qu'elle eût joué, que nous eussions joué, qu'ils eussent joué
3. recevoir : que j'eusse reçu, qu'elle eût reçu, que nous eussions reçu, qu'ils eussent reçu
4. arriver : que je fusse arrivé, qu'elle fût arrivée, que nous fussions arrivés, qu'ils fussent arrivés

 

Selon l'auxiliaire avec lequel il est lié, le verbe au participe passé suit des règles d'accord bien précises.

 

L'emploi du subjonctif plus-que-parfait

Ce temps s'utilise principalement à l'écrit et dans une langue très soutenue.


1. Le subjonctif plus-que-parfait
peut remplacer le subjonctif passé dans une phrase subordonnée quand la phrase principale est au passé et que l'action de cette subordonnée est antérieure à l'action principale.

1. Il ne pensait pas que tu eusses cueilli toutes les fleurs.
2. Il fallait qu'ils fussent partis avant midi.
3. Je doutais qu'ils eussent écrit ces lettres.

  • Dans les exemples précédents, la subordonnée qui dépend de la phrase principale est complétive.


2. Le subjonctif plus-que-parfait peut avoir une valeur équivalente au conditionnel. Il est à noter que cette formulation est plutôt rare.

1. Si le film eût été plus court, il eût été également moins bon.
2. Si j'eusse compris ce qu'elle voulait dire, j'eusse réagi tout autrement.


3. Le subjonctif plus-que-parfait est employé dans les récits écrits au passé.

1. À l'aide d'une pince, je délogeai très-aisément les briques, et, ayant soigneusement appliqué le corps contre le mur intérieur, je le soutins dans cette position jusqu'à ce que j'eusse rétabli, sans trop de peine, toute la maçonnerie dans son état primitif.
- Le Chat, Edgar Allan Poe

2. Il les eût eus qu'il les aurait donnés, sans doute, bien qu'il soit généralement désagréable de faire de si belles actions; une demande pécuniaire, de toutes les bourrasques qui tombent sur l'amour, étant la plus froide et la plus déracinante.
Madame Bovary, Gustave Flaubert

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse