Le subjonctif imparfait

Le subjonctif imparfait est un temps simple qui fait partie du mode subjonctif et qui exprime une action incertaine, non réalisée au moment où le locuteur s'exprimait. Le subjonctif imparfait a la même valeur que le subjonctif présent, à la différence qu'il apparaît toujours dans un texte écrit au passé et accompagne plus souvent qu'autrement un verbe à l'imparfait.

 

Pour conjuguer un verbe au subjonctif imparfait, on emploie les terminaisons -asse, -asses, -ât, -assions, -assiez, -assent pour les verbes du premier groupe; -isse, -isses, -ît, -issions, -issiez, -issent pour les verbes du deuxième groupe et certains du troisième groupe; -usse, -usses, -ût, -ussions, -ussiez, -ussent pour certains verbes du troisième groupe.

 

Les particularités du subjonctif imparfait

Le subjonctif imparfait ne s'utilise qu'à l'écrit et dans une langue très soutenue, ce pourquoi on l'observe principalement dans la langue littéraire.


Quand on emploie le subjonctif imparfait dans une subordonnée, le verbe de la phrase principale est à l'imparfait de l'indicatif.

1. Je ne croyais pas qu'il bondît aussi haut.
2. Tu n'imaginais pas qu'elles mentissent si souvent.
3. Je doutais qu'ils courussent si vite.


Le subjonctif imparfait
n'est pas utilisé à l'oral, à moins de vouloir créer un effet de rhétorique, mais il est d'usage courant dans les histoires écrites au passé.

1. Un péril, si grand qu'il fût, avait toujours un attrait pour sa nature batailleuse.
- Vingt mille lieues sous les mers, Jules Verne

2. Avant qu'elle se mariât, elle avait cru avoir de l'amour; mais le bonheur qui aurait dû résulter de cet amour n'étant pas venu, il fallait qu'elle se fût trompée, songeait-elle.
- Madame Bovary, Gustave Flaubert

 

À la différence du passé simple, qui commande l'accent circonflexe sur les terminaisons de la première et la deuxième personnes du pluriel (nous fûmes, vous fûtes), l'imparfait du subjonctif commande l'apparition de l'accent circonflexe dans la finale de la troisième personne du singulier (il, elle).

- il fut (passé simple)
- qu'il fût (subjonctif imparfait)


Le subjonctif imparfait suit certaines expressions.

1. Avant qu'elle se mariât, elle avait cru connaître l'amour.
2. Il persistait à croire qu'il était innocent, bien qu'il n'eût aucune preuve concrète.
3. Je doutais qu'ils courussent si vite.

 

D'autres expressions ou verbes commandent l'emploi d'un subjonctif.

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse