Continents et océans

On appelle continent une vaste étendue de terre limitée par un ou plusieurs océans.

Mouvements et histoire des continents

L’histoire des continents a commencé il y a trois milliards d’années, alors que les premiers noyaux continentaux se sont formés. Toutefois, la formation de la base des continents a été longue et l’histoire des continents peut remonter à l’agglomération du tout premier mégacontinent, Rodinia, il y a de cela 700 millions d’années.


Rodinia, le tout premier mégacontinent (cliquer pour agrandir)

À partir de là, les masses continentales et océaniques se sont constamment modifiées. Il y a 650 millions d’années, Rodinia connaît déjà des tensions, des rifts (grandes cassures de la plaque continentale) et des failles. Le continent commence alors tranquillement à se fragmenter. Il y a 560 millions d’années, deux autres continents se séparent de Rodinia. On distingue alors le continent Laurentia (qui contient déjà une bonne partie de l’Amérique du Nord, le Groenland et l’Écosse) et le continent Siberia (qui représente le bouclier sibérien).


La Terre il y a 560 millions d'années (cliquer pour agrandir)

Peu à peu, un autre continent tend à se détacher de ce qui reste de Rodinia : Baltica (qui contient la Scandinavie, la Russie, la Pologne et une partie de l’Allemagne). À partir de ce moment, la partie restante de Rodinia porte le nom de Gondawa. Au cours des prochaines étapes de la formation des continents, Gondawa sera relativement stationnaire. Gondawa contient alors l’Amérique du Sud, l’Afrique, l’Australie, l’Antarctique, l’Europe et la Chine.


La Terre il y a 480 millions d'années (cliquer pour agrandir)

Un premier océan se forme alors entre Gondawa et les autres continents situés plus au nord. Les mouvements se poursuivent, les plaques se chevauchent et la première formation des Appalaches apparaît sur Laurentia.

Il y a 440 millions d’années, les trois petits continents se rapprochent les uns des autres et Gondawa commence à se déplacer vers le nord. À cette époque, le nord de l’Afrique se situe au pôle Sud. Dans les millions d’années qui suivent, Baltica et Laurentia entrent en collision pour éventuellement former un seul noyau. Le Québec, se situant sur Laurentia, se trouve alors à une latitude de 23° Sud. Les trois petits continents se soudent graduellement. Gondawa s’approche aussi de cette nouvelle masse continentale.


La Terre il y a 440 millions d'années (cliquer pour agrandir)

Un nouveau mégacontinent se forme alors il y a 300 millions d’années, la Pangée, qui reste stable pendant environ 100 millions d’années, au bout desquels le continent commence à se fragmenter à l’est. C’est à cette époque que l’individualisation des masses continentales actuelles commence.


La Terre il y a 300 millions d'années (cliquer pour agrandir)

Il y a 120 millions d’années, des ouvertures se créent, en partie entre l’Amérique du Nord et l’Europe et entre l’Amérique du Sud et l’Afrique. L’océan Atlantique commence alors à se former entre ces masses continentales. À la même époque, le bloc formé par l’Australie, l’Antarctique et l’Inde se disloque. L’Inde se détache pour se déplacer vers le nord.

La Terre il y a 120 millions d'années (cliquer pour agrandir)

Il y a 40 millions d’années, l’océan Atlantique est formé et l’Inde commence à s’agglomérer. C’est à cette époque que l’Inde pousse sur l’Asie et forme ainsi l’Himalaya. C’est aussi à cette époque que la mer Méditerranée se forme entre la masse européenne et la masse africaine.

La Terre il y a 40 millions d'années (cliquer pour agrandir)

La configuration actuelle a été atteinte il y a moins de 10 millions d’années. L’Inde poursuit encore sa poussée contre le continent asiatique. Les montagnes de l’Himalaya grandissent encore aujourd’hui sous ces fortes pressions.


La Terre il y a 10 millions d'années (cliquer pour agrandir)

Le mouvement des plaques ne s’est pourtant pas arrêté. On peut le ressentir avec les séismes qui frappent encore certaines régions, des phénomènes comme la faille de San Andreas ou comme la Ceinture de feu du Pacifique.


La ceinture de feu du Pacifique (cliquer pour agrandir)

D’ailleurs, toutes les zones du globe où les activités sismiques et volcaniques sont très élevées se situent à proximité de la jonction des plaques tectoniques.

Les continents, les océans et les mers d’aujourd’hui

Les continents actuels

L’histoire des continents explique assez bien les espèces similaires qui se trouvent sur des continents éloignés ou encore les espèces différentes qui habitent des continents voisins.


Les continents et les océans d’aujourd’hui (cliquer pour agrandir)

Aujourd’hui, les plaques continentales principales sont : l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Afrique, l’Océanie, l’Eurasie, l’Antarctique. Par contre, pour ce qui est des distinctions entre les continents, l’Europe et l’Asie sont considérés comme des continents à part. Le mouvement tectonique se poursuit puisque l’océan Atlantique tend à s’élargir, augmentant ainsi la distance entre l’Amérique et l’Europe et l’Afrique, alors que l’océan Pacifique est compressé entre les Amériques et l’Asie.

Les océans actuels

Les océans et les mers sont de grandes étendues d’eau salée. La superficie de l’étendue d’eau va d’abord servir à faire la différence entre la mer et l’océan. Un océan sera donc caractérisé par l’immensité de la superficie qu’il couvre sur la Terre.

La formation des différents océans est intimement liée à l’histoire des continents. Actuellement, les océans recouvrent plus de 70% de la surface de la Terre. Avec une profondeur moyenne de 3 000 mètres, les océans peuvent parfois atteindre une profondeur de plus de 10 000 mètres au fond des fosses océaniques.

Le relief des océans est d’abord marqué par le plateau continental qui descend, avec une pente très douce. Généralement, le plateau continental est rompu par un talus qui marque une augmentation abrupte de la pente du sol. Le fond océanique est alors marqué par des plaines abyssales et une crête médio-océanique. C’est d’ailleurs cette crête qui représente la jonction de deux plaques tectoniques océaniques. Certaines fosses profondes marquent le fond océanique à quelques endroits, en particulier dans l’océan Pacifique.


Le relief de l’océan (cliquer pour agrandir)

Les océans servent de régulateurs de température et de salinité grâce aux courants marins. On distingue aussi les courants de surface des courants profonds. Ces courants ont une influence majeure sur les climats et les précipitations. Bien que tous les océans se rejoignent, chacun d’eux a ses courants et ses caractéristiques qui lui sont propres.

  • L’océan Pacifique est le plus grand océan du globe; il recouvre à lui seul le tiers de la surface de la Terre. D’ailleurs, l’océan Pacifique tire ses origines du premier océan entourant Rodinia. Le fond océanique du Pacifique est marqué par de nombreuses activités volcaniques, dont la Ceinture de feu du Pacifique.
  • L’océan Atlantique est le deuxième océan en terme de superficie. Il est beaucoup plus jeune que l’océan Pacifique et son niveau d’activité volcanique est très faible. Plusieurs grands fleuves d’eau douce se jettent dans l’Atlantique, dont l’Amazone et le Saint-Laurent.
  • L’océan Indien se situe entre l’Afrique et l’Océanie, au sud de l’Asie.
  • L’océan Arctique se trouve complètement au nord des continents de l’hémisphère nord. Il est recouvert par les glaces, que l’on appelle la calotte polaire.
  • Finalement, l’océan Antarctique se situe sur les rives du continent de l’Antarctique et est au sud des autres océans.

Les mers actuelles

Les mers, en opposition avec les océans, sont généralement limitées par les continents, enclavés par ceux-ci. Les mers sont beaucoup plus petites que les océans, mais d’une mer à l’autre, la superficie peut varier beaucoup.

Les mers peuvent être en contact avec les océans. Elles s’en distinguent alors grâce aux terres continentales qui les cernent. Par exemple, la mer Méditerranée touche à l’océan Atlantique, mais elle s’en distingue par le détroit de Gibraltar et par les pays qui l’entourent. Le climat entre l’océan et les mers va également varier.

La mer peut également être complètement entourée par la plate-forme continentale, sans contact avec l’océan; on parle alors d’une mer fermée.


Le bassin méditerranéen : la mer Méditerranée s’ouvre sur l’Atlantique alors que la mer Noire est une mer fermée. (cliquer pour agrandir)

Il y a plusieurs appellations employées pour nommer les différentes divisions des étendues d’eau : golfe, lac, détroit, baie, etc.

Voici les mers principales triées selon l’océan auquel elles sont reliées.

  • L’océan Atlantique est lié aux mers méditerranée et baltique ainsi qu’à la Manche;
  • L’océan Pacifique est lié à la mer de Chine, à la mer Jaune et à la mer de Béring;
  • L’océan Indien est relié à la mer Rouge, au golfe Persique et à la mer d’Oman.

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse