La carte schématique

Une carte schématique est une représentation simplifiée du réel. Son but est de poser les traits essentiels d’un territoire, d’un phénomène ou d’un mouvement. La carte doit alors présenter non pas les détails de la situation, mais bien sa synthèse.
Visuellement, la carte schématique doit être simple et efficace. Les données qu’elle affiche doivent être facilement compréhensibles pour le lecteur. C’est pourquoi la présentation doit être soignée et surtout peu chargée. On ne met que les informations essentielles sur une carte schématique.

Tout ce qui est présent sur la carte doit être directement lié aux buts de la carte : une seule situation, un seul sujet. Il est fort important que la carte s’appuie sur des textes, des données et des statistiques qui confirment ce qui est avancé par la carte.

Les éléments essentiels à toute carte schématique

  • La carte doit avoir un contenu (des informations sur un sujet précis).

  • La carte doit fournir l’orientation du territoire. En indiquant par exemple la direction du nord, ou encore la rose des vents dans l’angle correspondant à la carte.

  • La carte schématique doit également présenter l’échelle à laquelle le territoire est présenté.

  • Il faut absolument que la carte schématique ait un titre qui indique précisément ce que la carte fournit comme informations.

  • L’un des coins de la carte sera également occupé par une légende. Celle-ci indiquera la signification de tous les symboles, couleurs, signes, etc. utilisés sur la carte. C’est parfois au bas de la légende que l’on inclut l’échelle et l’orientation.

Pour accompagner les informations fournies, il est bien de préciser nos sources, dans le bas de la carte ou à un autre endroit visible. Comme certaines situations changent, il est fort utile d’indiquer la date à laquelle la carte a été réalisée. Pour des lecteurs, il est nécessaire de savoir la date à laquelle ces données étaient valides. Finalement, il est de mise d’indiquer le nom de la personne qui a réalisé la carte.

Réalisation

Le respect de quelques étapes simples assurera une carte schématique réussie. La première chose à faire est d’établir l’intention de la carte. Quel sera le but de la carte ? Qu’est-ce que la carte cherche à montrer ? Quelles sont les informations reliées à cette intention ?

Ensuite, pour être sûr de fournir les bonnes informations, il est essentiel de faire des recherches documentaires en consultant diverses sources (dictionnaires, atlas, manuels, sites internet, revues, cartes). Plus les sources sont variées, plus les informations seront justes.

Après avoir effectué des recherches, il faut absolument sélectionner les informations les plus importantes. Toutes les informations superflues seront mises de côté. Au cours de cette étape, il faut toujours garder en tête l’objectif précis de la carte à réaliser. Attention, il est essentiel de prendre en note les sources utilisées afin de les indiquer clairement sur notre carte.

Maintenant que toutes les informations sont trouvées, il faut trouver la carte de base qui servira de modèle pour tracer la carte. C’est le moment de choisir comment représenter les éléments du sujet (symboles, pictogrammes, couleurs, etc.) et comment les situer dans l’espace de la carte. Il ne faut pas oublier non plus de laisser de l’espace pour les éléments qui complètent la carte (titre, légende, échelle). C’est maintenant le temps de tracer la carte et d’y inclure les informations sélectionnées.

Quelques symboles utiles

Comme une carte schématique doit être simple, il faut que les symboles choisis soient simples et facilement reconnaissables. Il faut aussi que le lecteur puisse facilement distinguer deux symboles différents dans la carte. Les couleurs et les formes trop similaires sont donc à éviter. Il faut aussi que l’échelle soit suffisamment grande pour que les symboles soient lisibles.

Les formes géométriques simples, les couleurs primaires, les pointillés, les hachures sont des symboles aussi faciles à tracer qu’à lire.

Exemples de cartes schématiques

Voici quatre cartes schématiques différentes qui présentent diverses méthodes et divers symboles (il est possible d'agrandir ces cartes en cliquant dessus).

1. Carte schématique du territoire urbain du Caire



2. Carte schématique des déplacements sur le territoire de Montréal



3. Carte schématique de l'évolution de l'industrie en France



4. Carte schématique de l'évolution de l'agriculture aux États-Unis


Les exercices

Les références

Technique de réalisation d’une carte schématique


  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse