Les risques naturels en territoire urbain : enjeux planétaires

Les différents risques naturels qui se manifestent en milieu urbain peuvent avoir des conséquences désastreuses, car la densité de population y est plus importante. Par ailleurs, plusieurs grandes villes du monde, qui le sont en raison de leurs nombreux avantages comme des ressources naturelles diversifiées, des terres fertiles, un emplacement stratégique, se trouvent dans des zones soumises à des risques naturels.

Des statistiques récentes démontrent que le nombre de catastrophes naturelles et celui des personnes touchées par elles est en augmentation depuis plusieurs dizaines d'années. 90% des victimes de ces catastrophes habitent des pays en développement.

L'année 2011 a été particulièrement marquée par des catastrophes naturelles. Elle détient maintenant le triste record en ce qui a trait aux pertes économiques (380 milliards de dollars) et au nombre de personnes en détresse à la suite d'un désastre.
Par exemple, le Japon fut touché par un grand tremblement de terre et, peu de temps après, par un tsunami en mars 2011, deux catastrophes qui tuèrent plus de 18 000 personnes.

Les différentes régions du globe ne présentent pas toutes le même niveau d'instabilité. Certaines sont plus instables et sujettes à des risques naturels (les zones situées à la rencontre de plaques tectoniques par exemple).

Lorsqu'on parle d'instabilité, on fait référence au caractère imprévisible des phénomènes naturels (glissements de terrain, inondations, etc.).


Carte des risques naturels (cliquer pour agrandir)
Source

Sommes-nous tous égaux face aux risques naturels ?

Comme mentionné plus tôt, la majorité des victimes des catastrophes naturelles habitent dans des pays en développement. En effet, le niveau de développement d'un pays peut avoir un effet sur l'ampleur des dégâts et le nombre de victimes lors de ces catastrophes.

Les pays développés disposent davantage d'argent pour investir dans des moyens de prévention et des instruments de détection. Par conséquent, deux séismes ayant la même magnitude et qui ont lieu dans deux pays différents peuvent avoir des impacts très différents.

En effet, les pays en développement ont plus de difficulté à se relever d'une catastrophe naturelle, car ils n'ont souvent pas les fonds nécessaires pour effectuer la reconstruction.


Il existe une inégalité devant les catastrophes naturelles. (cliquer pour agrandir)
Source

Prévision et prévention des risques naturels

Certaines catastrophes naturelles sont prévisibles, ce qui permet d'alerter les populations se trouvant dans la zone dangereuse avant que la catastrophe ne survienne, permettant ainsi de limiter les pertes humaines. Le fait de savoir repérer les causes des risques naturels permet de prévoir ceux-ci dans l'espace et le temps. Pour ce faire, on utilise des appareils sophistiqués de surveillance comme les sismographes pour capter les moindres mouvements du sol ou les radars météorologiques.

La construction parasismique

Il existe également quelques moyens de prévention qui permettent de sauver des vies lorsque surviennent d'importantes catastrophes naturelles. Un premier moyen efficace afin de prévenir le pire lors de séisme est la construction parasismique. Elle consiste à construire des bâtiments qui résisteront à des secousses sismiques. Pour ce faire, des matériaux comme le bois et l'acier sont utilisés, car ils résistent mieux aux secousses que la brique et le béton. Aussi, on utilise des piliers dans le but de solidifier la structure des édifices. La construction parasismique causant des frais de construction additionnels, on l'observe surtout dans les pays développés, les pays en développement ne disposant pas de l'argent nécessaire.

L'information donnée à la population

Un autre moyen de prévention est l'information donnée à la population. Les gouvernements des zones à risque informent la population sur les risques naturels, sur les règles de sécurité à suivre en cas de catastrophe naturelle et mettent sur pied des plans d'évacuation.

Lorsqu'une catastrophe se produit, le fait d'avoir des moyens de communication efficaces permet d'informer la population le plus rapidement possible. Cela permet aux gens de se préparer  en conséquence ou d'évacuer, selon le cas.

Les exercices

Les références

Bilan des catastrophes naturelles, première moitié de l'année 2012
Pertes économiques record dues aux catastrophes naturelles en 2011
Les risques naturels
La prise en compte du risque sismique dans les constructions


  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse