Sydney : territoire urbain

Sydney est la plus grande ville d’Australie avec plus de 4 millions d’habitants, mais ce n’est pas la capitale du pays qui est Canberra. C’est l’un des ports les plus importants de la région Pacifique Sud, grâce à sa situation géographique. Sydney, fondée en 1788, est tout à côté d’une baie sur la côte sud-est du continent, sur les rives de l’océan Pacifique.


L'Australie (cliquer pour agrandir)
Source du fond de carte


Sidney et la baie de Sidney
 
La baie de Sydney est suffisamment grande pour soutenir les activités économiques du port tout en accueillant près de 10 000 bateaux de plaisance ou commerciaux. Le climat doux qui règne dans la ville et dans la région ainsi que la présence de l’océan et de la baie incitent chaque année des milliers de sportifs à aller pratiquer diverses activités aquatiques : voile, planche à voile, ski nautique, kitesurf et surf.
 
Du côté ouest, la ville est bordée par les Montagnes bleues. Cette chaîne de montagnes, dont le plus haut sommet atteint 1111 mètres, est formée de pics montagneux et de gorges profondes. Les Montagnes bleues font partie de la Cordillère australienne, grande chaîne qui traverse une partie du continent. Les Montagnes bleues sont reconnues comme un élément du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Elles doivent leur nom au reflet bleuté qui les caractérise lorsqu’on les regarde de loin. Le reflet provient des vapeurs émanant des forêts d’eucalyptus. On peut y faire de la randonnée et du ski alpin.
 

Montagnes bleues

Rayonnement international

Il n’y a pas que des attraits naturels à Sydney. Bien que la nature ait une place importante pour cette métropole, certaines infrastructures et certains évènements participent à la renommée internationale de la ville.

L’Opéra de Sydney

On reconnaît Sydney en partie grâce à l’Opéra. Celui-ci fut construit sur les rives de la baie et ouvert en 1973. La popularité de l'Opéra s'explique, entre autres, par son architecture singulière, complexe et originale. On y présente non seulement de l’opéra, mais également du théâtre et des concerts symphoniques.
 

Opéra de Sydney (cliquer pour agrandir)

Port Jackson, port naturel de Sydney

Port Jackson est le plus important centre économique de la région urbaine. Ce port assure les liaisons touristiques et commerciales avec le reste du monde. L’Australie étant une île, les échanges commerciaux se font principalement par bateaux. C’est d’ailleurs à Port Jackson que les premiers navires de colonisation en provenance de l’Angleterre accostèrent sur ce nouveau continent, vers 1770.
 

Port de Sydney (cliquer pour agrandir)

Hyde Park Barracks

L’histoire de Hyde Park Barracks est longue et fascinante. Ces bâtiments furent construits entre 1818 et 1819 pour accueillir les prisonniers arrivant d’Angleterre (car la colonisation australienne s’est d’abord faite par l’envoi de prisonniers anglais dans cette île lointaine). Par la suite, lorsque l’Angleterre a cessé d’expatrier ses prisonniers en Australie, les bâtiments de Hyde Park Barracks ont été quelque peu modifiés pour accueillir les femmes immigrantes nouvellement arrivées. Puis, ce complexe est devenu un hospice pour femmes âgées avant d’être à nouveau modifié pour servir de tribunaux et de bureaux gouvernementaux. À plusieurs reprises, l’idée de détruire les bâtiments a été proposée, mais jamais réalisée. Depuis 1979, Hyde Park Barracks est devenu un musée, après avoir été rénové et réaménagé. Le musée présente aux visiteurs l’histoire des lieux et de la colonisation australienne.
 

Hyde Park Barracks

Les Jeux olympiques

En 2000, la ville de Sydney a été la ville hôtesse des Jeux olympiques d’été. Cet évènement attira une foule immense d’athlètes, de journalistes et de touristes, ce qui contribua grandement à la vitalité économique de la région et à la renommée internationale de Sydney.

Organisation et gestion de la ville

L’organisation de l’espace

Au plan administratif, la ville de Sydney est divisée en 38 zones. Le territoire urbain s’étend sur 12 145 kilomètres carrés. Le centre-ville, dit la Cité de Sydney, constitue le centre de l’administration et des affaires de la ville. La nature occupe une place importante à Sydney : de nombreux parcs de dimensions variées parsèment le territoire, même au centre-ville.

Les déplacements

La ville compte de nombreuses routes et les voitures sont conçues, comme en Angleterre et au Japon, avec le volant à droite. Un réseau de trains de banlieue part du quartier des affaires pour se diriger vers les diverses banlieues en périphérie. Il y a également un service de train léger sur rail (qui fonctionne comme un métro, avec des équipements plus légers). La ville s’est aussi dotée d’un réseau de tramway complexe. Pour le service local ou les régions moins bien servies par ces divers moyens de transport, un réseau d’autobus a été mis en place. Tous ces transports sont gérés par diverses compagnies privées.

La gestion des déchets

La compagnie responsable de la gestion des déchets produits par Sydney achemine les matières par train à une décharge située à 250 kilomètres de la ville. C’est également cette compagnie qui assure le tri entre les déchets recyclables et ceux qui ne le sont pas. Pour diminuer la quantité de déchets produits annuellement, la ville organise une collecte sélective des déchets recyclables ainsi qu’une collecte des matières organiques compostables.

Le logement

Il peut être difficile de louer un logement à Sydney, surtout parce que le marché de l’immobilier est tourné davantage vers la vente. On trouve là-bas de nombreux contrats de location de courte durée (2 ou 3 mois). Souvent, les recherches de logement sont menées par des agences immobilières, et non par les individus eux-mêmes. Le paiement du loyer se fait à Sydney toutes les semaines et non à tous les mois comme à Montréal.

L’approvisionnement en eau

L’approvisionnement en eau en Australie, à Sydney en particulier, représente un défi de taille. L’Australie est le continent le plus sec de la planète. Aussi, les autorités ont fait construire des barrages pour retenir l’eau des rares pluies du pays et incitent constamment les Australiens à diminuer leur consommation d’eau. À Sydney, une usine de purification a été mise sur pied et un projet pour la construction de la plus grande usine de dessalement du monde est actuellement en cours. La ville espère ainsi diminuer sa dépendance envers les précipitations.

La santé

Les conditions hygiéniques et atmosphériques de la ville étant excellentes, il n’y a aucun problème de santé récurrent à Sydney. Les maladies infectieuses n’y sont pas un problème majeur. La ville est aussi dotée de plusieurs centres hospitaliers. Les principaux risques pour la santé sont les blessures occasionnée par des animaux dangeureux, comme certaines espèces d’araignées ou de serpents, et les cyclones qui frappent régulièrement la région.

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse