Autres formes de régimes politiques

Les cités de la Grèce antique n’ont pas connu les mêmes régimes politiques en même temps. Différents modes de gouvernance ont vu le jour bien avant l’apparition de la démocratie à Athènes.

La tyrannie

Aujourd’hui, un tyran est une personne en situation de pouvoir et qui en abuse. Mais initialement, dans la Grèce antique, un tyran était généralement un homme militaire, haut gradé, qui prenait le pouvoir du gouvernement par la force. De nombreux tyrans ont pris le pouvoir dans différentes cités de Grèce. Fait à noter : à l’époque antique, un tyran pouvait être populaire et apprécié par le peuple.

Les plus importants tyrans d'Athènes furent les Pisistratides (Pisistrate, Hipparque, Harmodios et Aristogiton), entre 546 et 518 av. J.-C.

L’oligarchie

Dans un régime oligarchique, la plupart des pouvoirs sont concentrés entre les mains d’un petit nombre d’individus très puissants. La source de leur pouvoir peut être l’argent, la tradition ou la force militaire.

La cité de Sparte est une oligarchie.

L’aristocratie 

L’aristocratie au sens moderne signifie une gouvernance par une classe sociale privilégiée qui s’accroche au pouvoir afin de conserver ses privilèges. On ne peut faire partie de ce groupe sélect que par la naissance ou les titres de noblesse que l’on possède. Au temps de la Grèce antique, l’aristocratie était une forme de gouvernement où le pouvoir est exercé par les meilleurs ou les plus aptes à gouverner.

Les Alcméonides et les Eupatrides à Athènes, les Géomores à Syracuse.

La gérontocratie 

Dans la cité de Sparte, le gouvernement était formé d’un petit nombre d’individus (oligarchie), et ces individus devaient avoir plus de 60 ans. Ce groupe portait le nom de Conseil des Anciens. Lorsque le pouvoir est exercé par les plus vieux d’une société, comme dans la cité de Sparte, on parle alors de gérontocratie.

La cité de Sparte est une gérontocratie.

La monarchie 

Il y a plusieurs sortes de monarchies : constitutionnelle, parlementaire ou absolue. Dans le monde grec antique, chaque cité était gouvernée par un monarque assisté par le Conseil des Anciens. Le monarque est le roi de la cité; il peut aussi bien être gouverneur que tyran ou simple administrateur. La population dans les cités variait de quelques centaines à des milliers d’habitants. C’est pourquoi le rôle du monarque pouvait être très différent d’une cité à l’autre.

Entre 2000 et 1100 av. J.-C., les Mycéniens contrôlaient la Grèce antique. Ils y ont établi des royaumes.

Les exercices

Les références

Tyrannie
Les tyrans
Oligarchie
Aristocratie
Grèce antique : guerre et société à l'époque archaïque
Gérontocratie
Monarchie




  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse