Justice et hiérarchie sociale en Mésopotamie

La justice

Avec l'apparition de cités-État de plus en plus peuplées, il y avait un besoin de créer des règlements, des lois, et de s'assurer qu'ils soient connus de toute la population. Vers 1600 av. J.-C., un roi de Babylone nommé Hammourabi, mit au point un code de lois pour assurer l'ordre dans sa cité. Ce code, appelé le Code de Hammourabi, contient près de 300 articles de loi qui encadrent l'ensemble des domaines : l'agriculture, la famille, le commerce, la propriété, etc.


Bas-relief se trouvant dans le haut de la partie avant de la stèle. On peut voir Hammourabi à gauche qui reçoit du dieu Samash les instruments du pouvoir(cliquer pour agrandir)
Source

Le Code de Hammourabi a été gravé sur une grande stèle de basalte, tout comme la stèle de Mesha. Il a été découvert en Iran, en 1901 et est conservé au Louvre, à Paris. On y trouve non seulement un ensemble de lois, mais aussi les conséquences du non-respect de ces lois. Ce code correspond à l'expression «oeil pour oeil, dent pour dent», comme le démontre le passage suivant :

Si quelqu'un a crevé un œil à un notable, on lui crèvera un œil. S'il a brisé un os à un notable, on lui brisera un os.

Ce code fait une distinction selon la classe sociale à laquelle les personnes appartiennent. La conséquence pour avoir porté atteinte à un noble n'est pas la même que pour une personne du peuple.

La hiérarchie sociale


Les différents groupes sociaux en Mésopotamie (cliquer pour agrandir)

La hiérarchie sociale dans la civilisation mésopotamienne :

  • Le roi;
  • Les nobles (famille du roi, fonctionnaires, scribes, prêtres, dirigeants de l'armée, riches);
  • Le peuple (artisans, paysans, commerçants);
  • Les esclaves.

Les exercices

Les références

Le Code de Hammurabi
Le Code de Hammourabi (vidéo)

Code d'Hammourabi
Hammourabi le juste


  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse