La cité-État en Mésopotamie

La Mésopotamie est un immense territoire et, par conséquent, il est difficile pour un seul royaume d'en exercer le contrôle absolu. Conséquemment, chacune des villes de la Mésopotamie a un pouvoir et une influence sur une partie du territoire. Ces villes sont appelées des cités-États.

En Mésopotamie, une cité-État est une ville qui est la capitale d'un royaume et possède son propre gouvernement ainsi que ses institutions. Elle est totalement autonome.

Les cités-États sont des villes ayant autant de pouvoir que les pays d'aujourd'hui. Elles sont dirigées par un roi qui a son palais. Elles exercent une influence sur les villages voisins. Les cités-États sont en constante rivalité entre elles et se font la guerre pour augmenter leur territoire et leur influence. Les plus grandes et les plus puissantes d'entre elles deviennent des empires.

Babylone, Ur, Ebla et Mari sont des cités-États de la Mésopotamie.

Les exercices

Les références

Cité-État
Les cités-État de Mésopotamie
Site du musée du Louvre : cités-État, Mésopotamie


  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse