Religion dans la société mésopotamienne

La religion mésopotamienne est une religion polythéiste, c'est-à-dire qu'il y a plusieurs dieux. De la même manière que la société mésopotamienne, la religion est très hiérarchisée : chaque divinité a son rôle et ses responsabilités. De plus, les dieux ne sont pas tous aussi puissants les uns que les autres.

Les dieux et déesses de la religion mésopotamienne ressemblent beaucoup aux êtres humains : ils ont une apparence et des caractéristiques humaines (qualités, défauts, forces, faiblesses, émotions). La grande différence entre eux et les humains est leur immortalité.

Chaque cité possède ses temples, parmi lesquels on retrouve les ziggourats.

Les ziggourats

Une ziggourat est un bâtiment faisant habituellement partie d'un complexe religieux. La ziggourat est une pyramide à étages dont le dernier abritait potentiellement un temple.
Une des ziggourats les plus connues est la ziggourat d'Ur.


La ziggourat d'Ur (cliquer pour agrandir)
Source

L'épopée de Gilgamesh

Gilgamesh est un roi de la cité d'Uruk dont le règne fut autour de 2650 av. J.-C. L'épopée de Gilgamesh est une légende écrite en écriture cunéiforme qui fut retrouvée dans les années 1870. Elle fut écrite sur douze tablettes d'argile.


La onzième tablette de l'épopée de Gilgamesh (cliquer pour agrandir)
Source

Selon cette légende, le roi Gilgamesh part à la recherche de l'immortalité. Il finit par trouver une plante qui donne l'immortalité, mais se la fait voler par un serpent. Finalement, il se résigne au fait que les hommes ne sont pas faits pour être immortels et qu'une telle quête est inutile.

Les exercices

Les références

Religion et mythologie de la Mésopotamie
Religion sumérienne
L'épopée de Gilgamesh


  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse