Les conquêtes en Amérique

Dès les premiers voyages des explorateurs européens en Amérique, les puissants royaumes de l'époque ont mis la main sur des terres nouvelles qui étaient pleines de richesses potentielles. Les Européens ont rapidement rencontré les différents peuples amérindiens qui peuplaient ces territoires. Ces rencontres ont parfois donné lieu à des alliances et d'autres fois à des conflits.

Autant pour les Européens que pour les Amérindiens, ces nouvelles rencontres ne se sont pas produites sans conséquences. L'approche colonisatrice des pays variait selon l'époque et les avantages offerts par le nouveau territoire :

Les conséquences des conquêtes en Amérique

Plusieurs groupes ont subi les conséquences négatives liées à la colonisation de l'Amérique, en particulier les Amérindiens et les esclaves africains. De plus, la colonisation européenne a rendu les territoires colonisés dépendants des métropoles.

Les Amérindiens

Une bonne partie des Amérindiens de toutes les régions de l'Amérique n'a pas survécu à l'arrivée massive des Européens. Les autochtones succombaient généralement aux maladies infectieuses, aux combats, au travail forcé ou à l'esclavage. La grande partie de la population autochtone a péri à la suite de sa rencontre avec les Européens. 

Les groupes survivants ont vu les colons imposer leur culture et leur mode de vie. La culture, la langue, le mode de vie, les traditions et les croyances des premiers occupants ont pratiquement disparu au cours de la colonisation. Les Européens forçaient les peuples à se convertir au christianisme. Ces Amérindiens convertis ont cependant parfois du mal à reconnaître les valeurs chrétiennes à travers les actes des colons.

Pendant plusieurs années, les Amérindiens ont été considérés comme inférieurs aux Européens. Ils ont vu leur territoire de chasse détruit ou défriché, certains peuples ont dû s'exiler, d'autres ont été massacrés. Les peuples en exil ont été contraints de vivre sur des réserves, loin de leurs territoires traditionnels. Les groupes nomades devaient ainsi abandonner leur mode de vie et commencer à vivre de manière sédentaire. Tous les peuples amérindiens ont dû lutter pour la reconnaissance de leurs droits, de leur culture et de leur langue.

Les esclaves africains

Lorsque l'on prend en considération la pratique esclavagiste des grands empires coloniaux, il est plus facile de comprendre comment ces empires se sont enrichis. En regardant la situation sous un autre angle, on s'aperçoit bien vite que les esclaves et les tribus d'Afrique ont beaucoup souffert de l'expansion européenne.

La dépendance des territoires colonisés

Plusieurs facteurs ont rendu les territoires colonisés dépendants des métropoles. Cette dépendance a donné lieu à un appauvrissement des structures sociales et des ressources naturelles. Cet appauvrissement concerne autant les territoires de l'Amérique que ceux de l'Afrique.

Premièrement, les métropoles ont développé des activités économiques qui leur convenaient. L'économie des colonies n'était donc pas assez variée pour être indépendante et forte. Deuxièmement, les métropoles ont misé sur le développement des colonies à partir de quelques produits limités. Les colonies ont exploité rapidement et intensément les ressources naturelles.

La colonisation s'est donc faite, non pas en développant l'autonomie des territoires, mais bien en s'assurant d'augmenter les profits des métropoles.

À qui la colonisation en Amérique a-t-elle profité ?

Les profits des grands empires coloniaux

Si l'on réunit toutes les notions reliées à la colonisation de l'Amérique, on peut affirmer que ce sont les grands empires coloniaux qui en ont largement profité. En effet, que ce soit l'Espagne, l'Angleterre, le Portugal ou la France, ces empires ont organisé tout un système pour remplir leurs coffres.

Le commerce triangulaire

Les pays européens ont mis en place le commerce triangulaire afin de récolter les ressources naturelles des terres colonisées. Comme aucun déplacement de navire ne se faisait à vide, toutes les étapes du commerce étaient rentables.

L'esclavage

L'un des aspects du commerce triangulaire participe particulièrement à enrichir les royaumes européens. Ces derniers peuvent développer les territoires coloniaux sans payer le travail effectué par la main-d'oeuvre tout en renforcant leur pouvoir en Afrique et en Amérique grâce à l'esclavage.

Les richesses naturelles

Toutes les ressources exploitées en Amérique allaient pratiquement directement dans les coffres des métropoles : les métaux précieux, les produits agricoles, les fourrures et les autres produits américains.
 L'Empire espagnol est probablement celui qui a le plus profité de la rentabilité offerte par les métaux précieux tels que l'or et l'argent. On estime d'ailleurs que le 1/5 des profits coloniaux est allé directement dans les coffres espagnols.

Les conquistadors

Ces aventuriers espagnols n'ont jamais hésité à s'approprier une partie des trésors rapportés. Afin d'éviter que les rois les leur réclament, les conquistadors ne déclaraient pas cette portion et la conservaient pour eux-mêmes. En plus des profits matériels, les conquistadors ont également profité de la colonisation pour gravir des échelons dans la hiérarchie et ainsi obtenir des rôles et des tâches de pouvoir et de contrôle en Amérique.

Les riches propriétaires terriens

Tous les propriétaires des grandes plantations agricoles ont également profité de la colonisation. Ayant à leur disposition une main-d'oeuvre gratuite et nombreuse, ils ont pu réaliser d'énormes profits grâce aux récoltes de sucre, de tabac et de coton. De plus, ces riches propriétaires ont permis à leur famille et à leurs descendants de contrôler longtemps une partie des terres et des bénéfices.

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse