Les conquêtes du Portugal en Amérique

L'histoire coloniale portugaise en Amérique n'est pas aussi développée que celle de l'Espagne. Toutefois, il est important de glisser quelques mots sur la division du monde entre les Espagnols et les Portugais, sur la colonisation portugaise et les colons ainsi que sur l'état de la colonie au 17e siècle.

La division du monde entre les Espagnols et les Portugais

En 1494, les Espagnols et les Portugais ont signé un traité sur le partage de la terre, le Traité de Tordesillas. Ce traité stipulait qu'une section de la terre appartenait au Portugal et que l'autre section appartenait à l'Espagne. La ligne de séparation a été fixée en suivant un méridien.


La ligne de partage du monde selon le traité de Tordesillas (cliquer pour agrandir)
 
Tout ce qui se trouvait à l'est de la division appartenait au Portugal et tout ce qui se trouvait à l'ouest appartenait à l'Espagne. La section espagnole contenait presque tout le continent américain et représentait une bonne partie du monde à évangéliser. Cette division du monde explique pourquoi le seul espace colonisé par les Portugais en Amérique est le Brésil puisque tout le reste appartenait à l'Espagne.

La colonisation portugaise du Brésil

Dès 1500, des navires portugais établissent des comptoirs commerciaux au Brésil. Les explorations de la côte brésilienne s'amorcent en 1501 et 1502. Ces expéditions permettent d'explorer les côtes pratiquement du nord au sud du pays. De plus, les explorateurs vont tracer de nombreuses cartes topographiques des côtes et des paysages côtiers.

L'installation permanente au Brésil commence en 1532. Deux centres de colonisation sont ouverts : Bahia et Rio. Cette installation permanente marque le début de la culture de la canne à sucre et va permettre une meilleure administration du territoire. C'est d'ailleurs pour cette raison que l'on nomme un gouverneur général et que l'on fait de Bahia la capitale de la colonie.


Le territoire portugais en Amérique (cliquer pour agrandir)

Jusqu'à la fin du 16e siècle, les colons vont rester près des côtes. Ce n'est qu'au 17e siècle que des expéditions sont lancées à l'intérieur des terres. À la base, ces expéditions ont pour but de trouver des esclaves amérindiens qui vont travailler dans les plantations de canne à sucre. Les colons portugais vont toutefois trouver de l'or dans les terres, ce qui va causer une première vague d'immigration massive dans la colonie. Entre temps, les Français, les Anglais et les Hollandais vont tenter de s'approprier le territoire.

Le Brésil au 17e siècle

Au 17e siècle, les deux principales villes sont surtout des ports de mer : Bahia et Rio de Janeiro. Jusqu'en 1763, la capitale du Brésil a été Bahia. La majorité de la population, au 17e siècle, vivait des moulins à sucre. En plus des colons d'origine portugaise, la ville compte pas moins de 3000 esclaves originaires de la Guinée et 8000 Amérindiens christianisés. Certains de ces Amérindiens sont libres alors que d'autres sont des esclaves.

Rio de Janeiro a l'avantage d'être un port en eau profonde. Les grands navires peuvent facilement accoster sur les côtes de la ville. De plus, la ville est très bien défendue grâce à sa forteresse. Rio compte alors 150 foyers de Portugais.

Les exercices

Les références

L'empire colonial portugais
Colonisation portugaise en Amérique (anglais)
Histoire de l'Empire portugais (anglais)


  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse