La société romaine

La société romaine se divisait en plusieurs grands groupes :

  • les patriciens (ce sont les riches propriétaires terriens, les descendants de familles nobles, les chevaliers et les conseillers politiques haut placés);
  • les plébéiens (les citoyens plus pauvres tels que les artisans, les paysans et les commerçants);
  • les étrangers (des personnes libres provenant de territoires conquis par Rome. Ils peuvent obtenir la citoyenneté romaine.);
  • les affranchis (ce sont d'anciens esclaves qui ont gagné leur liberté.);
  • les esclaves (très nombreux dans la société romaine, on les retrouve surtout dans les travaux agricoles ou encore dans les maisons de citoyens libres en tant que domestiques). Les esclaves n’avaient évidemment aucun droit. Les femmes romaines avaient des droits et influençaient la société (dans la vie politique ou dans le commerce), mais elles n’avaient pas le statut de citoyen. Elles restaient dépendantes de leur père, puis de leur mari.



Les grands groupes sociaux de la société romaine (cliquer pour agrandir)

L'empereur, les patriciens et les plébéiens sont des citoyens romains alors que les étrangers, les affranchis et les esclaves sont des non-citoyens.


La toge, tenue distinctive des hommes romains (cliquer pour agrandir)
Source

Tous les citoyens romains devaient respecter la Loi des douze Tables (texte de loi gravé dans le bronze ou sur du marbre et placé en plusieurs exemplaires dans les endroits publics). Les hommes libres des pays conquis par l’armée romaine s’appelaient les pérégrins. Ils étaient libres, mais ne pouvaient pas voter. Pour devenir des citoyens romains, ils devaient acheter leur citoyenneté ou accomplir un service militaire de 25 ans dans l’armée romaine.

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse