Mureybet

Mureybet est un village qui aurait été fondé aux environs de 12 000 av. J.-C. Son site a été occupé par plusieurs villages et a changé beaucoup au fil du temps. Les archéologues ont examiné ce site préhistorique avant qu'il soit englouti à la suite de la construction d'un barrage en 1974.


Les premiers villages du néolithique (cliquer pour agrandir)

Le territoire


Le village de Mureybet (cliquer pour agrandir)
Source du fond de carte

Mureybet est un site situé sur la rive gauche de l'Euphrate, en Syrie. Sa superficie était d'environ deux hectares, ce qui équivaut à 0,02 kilomètre carré. Au début, le village comptait environ 60 maisons. À l'origine, elles étaient rondes, ancrées dans le sol et ressemblaient beaucoup à celles de Mallaha, mais par la suite, elles étaient construites au niveau du sol. Peu à peu, les habitants préféreront la construction d'habitations rectangulaires et construites sur des fondations. Au centre de ce village, on trouvait un bâtiment communautaire qui pouvait servir de lieu de rassemblement pour des cérémonies ou encore pour stocker de la nourriture.


Une maison à Mureybet (cliquer pour agrandir)
Source

La production

Mureybet est l'un des sites où l'on a retrouvé les plus anciennes traces d'agriculture. En effet, des restes anciens de plantes domestiquées y ont été découverts. Une théorie serait que les gens ont vécu de la cueillette de plantes puis ont adopté l'agriculture comme activité de subsistance. Les habitants cultivent d'abord le blé, l'orge, les pois et les lentilles. L'élevage commence avec des chèvres et des moutons.

De multiples outils sont fabriqués (ustensiles de cuisine, récipients, bijoux) ainsi que des armes. Le polissage de la pierre se perfectionne et permet une meilleure utilisation de la pierre.

Le pouvoir et la hiérarchie sociale

Il semble y avoir une hiérarchie sociale à Mureybet, car plusieurs personnes ont été inhumées entourées d'objets comme des vases ou des bijoux, ce qui est probablement une preuve d'une position sociale plus élevée. Aussi, la sépulture individuelle (les morts étaient enterrés individuellement, non pas en groupe) était beaucoup plus répandue.

Les exercices

Les références

Le néolithique au Proche-Orient
Mureybet


  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse