La Nouvelle-France et les Treize colonies vers 1745

Les caractéristiques du territoire occupé par la Nouvelle-France et les Treize colonies anglo-américaines vers 1745

En 1745, le nord du continent américain est colonisé par la France et l'Angleterre.


Le territoire occupé par la Nouvelle-France et les Treize colonies anglo-américaines vers 1745
Source

Les deux pays ne gèrent pas leurs colonies de la même manière. Les tableaux ci-dessous illustrent ces différences. 

  Colonies françaises Treize colonies anglaises
Le nom des colonies Nouvelle-France
Louisiane
Acadie
Massachusetts, New Hampshire, Rhode Island, Connecticut, New York, Pennsylvanie, New Jersey, Delaware, Maryland, Virginie, Caroline du Nord, Caroline du Sud et Géorgie
Le territoire Territoire très vaste qui comprend :
l’île de Terre-Neuve à l’est,
jusqu’à l’ouest des Grands Lacs,
le long du fleuve Mississippi au sud des États-Unis,
les rives de la baie d’Hudson.
Territoire très étroit qui forme une mince bande sur le territoire des États-Unis en bordure de l’océan Atlantique. Sa limite au sud est la Floride et au nord, ce sont les Appalaches.

Des grandes villes (Boston, Philadelphie) sont déjà bien développées.
Le climat Dans la vallée du Saint-Laurent, les étés sont chauds,
les hivers sont très froids,
et les précipitations abondantes
Le climat est très varié. Il ressemble beaucoup à la Nouvelle-France dans les colonies situées au nord, plus on se dirige vers le sud, plus il fait chaud.
Les ressources Fourrures et cuir
Bois
Poissons
Terres fertiles
Bois
Poissons
Terres très fertiles
Le gouvernement Roi de France
Gouverneur général pour tous
Intendant
Conseil souverain
 
La population ne participe pas aux décisions de la colonie.
 
Les colonies françaises fonctionnent toutes de la même façon: elles sont toutes dirigées par le gouverneur général. 
Roi d’Angleterre
Une Compagnie ou un propriétaire peut aussi posséder une partie d’une colonie.
1 gouverneur par colonie
1 assemblée élue par colonie (la population choisit les personnes qui vont à l’assemblée prendre certaines décisions)
 
Les Treize colonies anglaises sont indépendantes, c’est-à-dire qu’elles ne fonctionnent pas toutes de la même manière et qu’elles sont dirigées par des personnes différentes.
Les militaires Un petit nombre de militaires :
- Un petit nombre de miliciens1
- Un très petit nombre de soldats venus de France pour les aider.
Un grand nombre de militaires :
- Chacune des Treize colonies a sa milice2, ce qui fait un grand nombre de miliciens.
- Plusieurs soldats et bateaux de l’armée anglaise aident les Treize colonies.
La population Environ 70 000 personnes Environ 1 600 000 personnes

Les colonies anglaises attirent beaucoup d'immigrants européens (Hollandais, Écossais, Allemands) et plusieurs groupes religieux qui ne peuvent pratiquer leur religion dans leur pays (Puritains, Quakers).

La population des Treize colonies compte également plusieurs esclaves amenés d'Afrique.

La population grandit tellement rapidement qu'il n'y a presque plus de terres disponibles sur le territoire.

 

La langue officielle


Français Anglais
La religion Catholique Protestante
Catholique
L’éducation Peu importante chez les colons
 
Offerte par les religieux
Il est important de savoir lire, entre autres, pour lire la Bible
 
Écoles publiques non religieuses dans le nord, professeurs privés dans le sud

1 Miliciens : des colons qui ne sont pas des soldats, mais qui protègent la colonie quand c’est nécessaire.
2 Milice : un groupe de miliciens
 

Carte illustrant les Treize colonies
Source

Les activités économiques de la Nouvelle-France et des Treize colonies anglo-américaines vers 1745

L’économie dépend des ressources disponibles sur le territoire. Comme le climat est beaucoup plus varié dans les Treize colonies que dans la vallée du Saint-Laurent, les activités économiques changent entre le nord et le sud dans les colonies anglo-américaines. Plusieurs colons choisissent de s'installer dans l'une des Treize colonies parce qu'il est facile de trouver du travail, de posséder une terre et donc de s'enrichir.

Dans les colonies du sud, de grandes plantations sont créées. Elles sont consacrées à une seule culture (tabac, riz, coton) sur une immense surface. Dans les colonies anglaises, le commerce est plus facile qu'en Nouvelle-France parce que les fleuves ne gèlent pas. Les bateaux peuvent circuler pendant toute l'année et ne sont jamais ralentis par des glaces. De plus, dans les cantons, plusieurs chemins entretenus facilitent le transport des marchandises entre les villes et les cantons.

Colonies Activités économiques
Nouvelle-France
 
Les terres sont fertiles.
Les forêts sont abondantes pour le bois et la fourrure.
Fourrure
Agriculture
Produits des artisans
Construction de bateaux
Forges
Tannerie (cuir)
Colonies anglo-américaines du Nord (Massachusetts, New Hampshire, Rhode Island, Connecticut)
 
Sols peu fertiles, hivers froids, plusieurs forêts.
Le territoire longe le bord de l’océan Atlantique.
Construction de bateaux avec le bois
Produits du bois
Pêche
Transport par bateaux des produits
Commerce
Colonies anglo-américaines du centre (New York, New Jersey, Delaware, Pennsylvanie)
 
Près de la région des Grands Lacs, quelques endroits où les terres sont fertiles.
Un peu de commerce de fourrures et de tannerie
Agriculture (comme le blé)
Élevage pour la viande
Commerce et banques
Services (comme la boulangerie, la menuiserie (produits en bois), la boucherie)
Colonies anglo-américaines du Sud (Maryland, Virginie, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Géorgie)
 
Climat chaud, terres fertiles et plusieurs cours d’eau.
Culture du tabac
Culture du riz
Culture de l’indigo (pour faire des teintures bleues)
Culture du coton

Les exercices

Les références

Wikipédia - Treize colonies


Mise à jour : 13 juillet 2012
Matière(s) : histoire, géographie
Niveau(x) : primaire 1, primaire 2, primaire 3, primaire 4, primaire 5, primaire 6
  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse