Évolution de la société canadienne et québécoise entre 1820 et 1900

Un événement important : les rébellions des patriotes de 1837-38

Les patriotes est le nom donné aux Canadiens qui se sont révoltés contre l’Angleterre en 1837 et 1838
Ils se sont révoltés, car ils souhaitaient que la Chambre d’assemblée ait plus de pouvoir. Ils voulaient que les décisions ou les lois votées à la Chambre d’assemblée ne soient plus bloquées par le conseil législatif, le conseil exécutif ou le gouverneur. Les patriotes demandaient aussi que les membres du Conseil exécutif ne soient plus nommés, mais qu’ils soient choisis parmi les députés élus par la population. 

Les 92 Résolutions sont le texte qui regroupe tous les changements demandés par les patriotes à l’Angleterre. La population appuie en général les patriotes. L'Angleterre refuse d'apporter ces changements dans ce qui est appelé les Résolutions de Russell.
 
Comme l’Angleterre refuse de faire les changements demandés, certains patriotes décident de prendre les armes contre l’Angleterre. Ce qu’on appelle les rébellions de 1837 et 1838. Ce sont l’ensemble des affrontements armés entre les patriotes des deux Canada et l’armée anglaise.

Il y a eu des morts, des villages brûlés, des patriotes faits prisonniers. L’armée anglaise a gagné la majorité des combats. Certains prisonniers sont pendus, d’autres sont exilés, c’est-à-dire qu’ils doivent aller vivre dans un autre pays. 

Des changements importants

Acte d’Union (1840)

Pour éviter d’autres affrontements comme les rébellions, le gouvernement anglais demande à lord Durham de faire un rapport. Certaines de ses propositions contribuent à réorganiser le territoire du Canada. Cette réorganisation se fait par une loi qui unit les deux Canadas : c’est l’Acte d’Union.
 
Le Haut-Canada devient le Canada-Ouest et le Bas-Canada devient le Canada-Est. Le Canada-Ouest et le Canada-Est forment une seule colonie : le Canada-Uni.

Cette loi unit aussi les deux Chambres d’assemblée. Il y a maintenant une seule Chambre d’assemblée donc un seul parlement pour le Canada-Ouest et le Canada-Est (entre 1791 et 1840, il y avait une Chambre d’assemblée pour le Haut-Canada et une pour le Bas-Canada).

La responsabilité ministérielle (1848)

La responsabilité ministérielle donne plus de pouvoirs aux personnes choisies par la population. Elle enlève aussi des pouvoirs de décision au gouverneur général et au conseil législatif.

Avant 1848 Après 1848
Les membres de la Chambre d’assemblée sont élus. Ce sont les députés
 
Les membres de la Chambre d’assemblée sont élus. Ce sont les députés
Les membres du Conseil exécutif sont choisis par le roi et le gouverneur général
 
les membres du Conseil exécutif sont certains députés. Ils sont choisis par le premier ministre
Les députés n’ont pas d’influence sur les lois votées
 
Certains députés deviennent membre du conseil exécutif
Le roi, le gouverneur général ou le conseil législatif ont tous les pouvoirs pour accepter ou refuser une loi.
 
Le gouverneur général ou le conseil législatif ne font qu’étudier les lois sans les accepter ou les refuser.

Confédération (1867)

L’idée de départ est d’unir toutes les colonies anglaises d’Amérique du Nord. Ensemble, elles pourraient faire des projets qui coûtent trop cher pour une seule colonie, comme la construction d’un chemin de fer qui part des Grands Lacs jusqu’à l’océan Atlantique. Après plusieurs rencontres, quatre colonies s’unissent pour former le Canada : le Québec, l’Ontario, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse. La loi qui officialise cette union s’appelle l’Acte de l’Amérique du Nord britannique
 
Le Canada devient alors un dominion, ce qui signifie que l’Angleterre n’intervient plus pour les décisions qui concernent le fonctionnement à l’intérieur du Canada, mais l’Angleterre intervient pour les questions qui concernent les relations entre le Canada et les autres pays.

Chaque province du Dominion a son propre gouvernement, pour faire les lois qui concernent ses habitants. Par contre, un autre gouvernement s’occupe des décisions concernant toutes les provinces, c’est le gouvernement fédéral. Il y a donc deux premiers ministres pour chaque province; un premier ministre de la province et un premier ministre pour tout le Canada.
 
D’autres provinces et territoire se joignent au Canada par la suite :

  • Les Territoire du Nord-Ouest en 1870;
  • Le Manitoba en 1870;
  • La Colombie-Britannique en 1871;
  • L’Île-du-Prince-Édouard en 1873;
  • Le Yukon en 1898.

Après 1900 :

  • La Saskatchewan en 1905;
  • L’Alberta en 1905;
  • Terre-Neuve en 1949.

Le Nunavut est créé à partir d’un territoire faisant déjà partie du Canada en 1999.

Chemins de fer

C’est un moyen de transport qui devient rapidement important parce qu’il est rapide et qu’il peut transporter une grande quantité de marchandise. Les trains transportent des gens et des produits à travers le grand territoire du Canada. Le transport par train aide les colonies à développer son économie.

Le chemin de fer qui unit l’Ontario, le Québec, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse est terminé en 1876. Il s’appelle l’Intercolonial. Le chemin de fer qui unit l’océan Pacifique à l’océan atlantique (l'Intercontinental) est terminé en 1885.

Industrialisation

L’industrialisation est la période où les produits sont de moins en moins faits par les artisans et de plus en plus fabriqués en usine.
Ce qui permet aux usines de fonctionner est l’invention de la machine à vapeur. La fabrication des objets dans les usines est avantageuse parce que leur confection est plus rapide. Il existe des industries dans tous les domaines : des vêtements, de l’alimentation, du transport, etc.
 
Les industries se trouvent dans les villes parce que les différents moyens de transport s’y rendent facilement. Les industries peuvent donc y trouver les matériaux dont ils ont besoin même s’ils viennent de l’extérieur. L’envoi des produits est aussi facilité grâce aux chemins de fer et aux bateaux qui sont tout près.

Avec l’industrialisation apparaît la classe ouvrière, ce sont les travailleurs des usines et des industries. On les appelle aussi les ouvriers.

Ouvriers et la ville

Plusieurs personnes vivant à la campagne déménagent dans les villes pour chercher du travail parce qu’il y a de moins en moins de terres fertiles disponibles dans les campagnes. D’autres agriculteurs partent chercher de l’emploi dans les usines aux États-Unis.

Comme les industries sont dans les villes, la taille celles-ci s’agrandit, car sa population augmente. Les conditions vie dans les quartiers ouvriers sont difficiles. Le milieu est pollué, les appartements ne sont pas de bonne qualité et ils sont mal chauffés. La santé des ouvriers et de leur famille est très fragile.

Conditions de travail des ouvriers

Les ouvriers font une seule tâche courte et simple contrairement à l’artisan qui fait toutes les étapes pour fabriquer le produit. Le salaire est très bas, encore plus pour les femmes et les enfants. Les ouvriers travaillent pendant de longues heures de travail (10 à 12 heures par jour) et les ouvriers ont une seule journée de congé par semaine, le dimanche. Les patrons sont très sévères envers les ouvriers. Les conditions de travail sont difficiles : peu sécuritaire, malpropre, air pollué, etc.

Syndicats

Les ouvriers s’unissent pour demander de meilleures conditions de travail (comme de meilleurs salaires, des heures de travail plus courtes ou la sécurité des milieux de travail). Les syndicats deviennent légaux en 1872. Pour forcer les patrons à les écouter, les ouvriers choisissent parfois de faire la grève, c’est-à-dire de ne plus aller travailler jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée. En 1885, une loi impose l’autorisation des parents pour permettre aux filles de moins de 14 ans et aux garçons de moins de 12 ans de travailler.

Colonisation

La colonisation est l’ouverture de nouvelles régions comme les Laurentides, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Gaspésie et l’Abitibi.
Le gouvernement du Québec et certains groupes religieux veulent convaincre les colons de ne pas aller travailler dans les usines dans les villes ou aux États-Unis. Pour les aider, ils leur offrent des terres dans ces nouvelles régions, mais tout est à faire: préparer la terre, construire une maison, etc.
 
Dans ces régions, les terres sont beaucoup moins fertiles et la température est moins favorable. Comme autre travail, les colons vont aussi dans les chantiers de bûcherons l’hiver pour avoir un revenu supplémentaire.

Le gouvernement du Canada encourage la venue d’immigrants pour habiter son grand territoire. Ces personnes choisissent souvent de s’installer à l’ouest de l’Ontario où les terres sont fertiles.

  1820 1900


Division du territoire des colonies de l’Angleterre en Amérique du Nord

 
Bas-Canada
Haut-Canada
Île-du-Prince-Édouard
Nouveau-Brunswick
Nouvelle-Écosse
Terre de Rupert (le territoire de la Compagnie de la Baie d’Hudson)
Terre-Neuve
Québec
Ontario
Île-du-Prince-Édouard
Nouveau-Brunswick
Nouvelle-Écosse
Colombie-Britannique
Manitoba
Territoire du Nord-Ouest
Yukon

Moyens de transport
Bateaux
Canaux
Routes
Bateaux
Canaux
Routes
Chemins de fer (trains)

Principal moyen de fabrication des produits


Artisans

Usines (industries)

Pourcentage de la population vivant dans les villes


15 %

35%

Les personnages influents de la société canadienne et québécoise entre 1820 et 1900

Louis-Joseph Papineau

Avocat et homme politique né à Montréal. Il est chef du parti patriote et participe activement aux protestations des patriotes.


Louis-Joseph Papineau (cliquer pour agrandir)
Source

Lord Durham

Homme politique anglais, il est responsable d’écrire un rapport suite aux rébellions. Il propose d’unir les deux Canada pour assimiler les Canadiens français, c’est-à-dire pour que les Canadiens français adoptent la culture anglaise.


Lord Durham (cliquer pour agrandir)
Source

George-Étienne Cartier

Un des Pères de la Confédération (les hommes politiques qui ont participé aux discussions pour former le Canada), il a travaillé au développement du chemin de fer au Canada.
Il a contribué à l’agrandissement du territoire canadien.


George-Étienne Cartier (cliquer pour agrandir)
Source

John A. Macdonald

Avocat et homme d’affaires né en Écosse et un des Pères de la Confédération. Il est le tout premier premier ministre du Canada.


John A. Macdonald (cliquer pour agrandir)
Source

Louis-Hippolyte La Fontaine

Avocat et homme politique né à Boucherville, il veut un changement dans la façon de fonctionner du gouvernement, mais sans conflit armé. Il est un des fondateurs d’un parti politique qui réunit les Canadiens anglais et Canadiens français qui demandent des changements dans le fonctionnement politique.


Louis-Hyppolite La Fontaine (cliquer pour agrandir)
Source

Curé Antoine Labelle

Curé de Saint-Jérôme (dans les Laurentides), il contribue au développement des Laurentides et de la vallée de l’Outaouais. Il est la première personne à occuper le poste de ministre de l’Agriculture et de la colonisation.


Antoine Labelle (cliquer pour agrandir)
Source

Honoré Mercier

Premier ministre du Québec de 1887 à 1891, il participe au développement économique de la province et essaie d’améliorer les conditions de travail dans les usines.


Honoré Mercier
Source

Les exercices

Les références

Mise à jour : 15 octobre 2012
Matière(s) : histoire, géographie
Niveau(x) : primaire 1, primaire 2, primaire 3, primaire 4, primaire 5, primaire 6
  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse