La chute libre

Un objet qui tombe en chute libre dont on néglige le frottement subit toujours une accélération de 9,8m/s2 vers le bas soit :

Cela veut dire que si on laisse tomber un petit pois et une boule de quille du sommet du même immeuble, ils accéléreront au même taux et arriveront en bas de l’édifice en même temps (si on néglige le frottement).
 

On lance une balle vers le haut avec une vitesse de 15,0 m/s.  On lâche la balle à une hauteur de 1,2 m du sol.  Quelle sera la hauteur maximale atteinte par la balle ?

Dans ce type de problème, on doit se rappeler que lorsque la balle atteint sa hauteur maximale, la composante verticale de la vitesse est toujours égale à 0 m/s.

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse