Les types de mouvements

On classe généralement le mouvement des objets en trois catégories :

1) Le mouvement rectiligne décrit les objets qui bougent en ligne droite comme une flèche, un train ou une pomme qui tombe d’un arbre. 

2) Le mouvement curviligne décrit les objets dont la trajectoire est courbée, mais régulière, comme le mouvement de la Lune autour de la Terre, celui d’un ballon de football que l’on lance ou celui d’une toupie tournant sur elle-même. 

3) Le mouvement aléatoire décrit les objets qui bougent de façon irrégulière comme un maringouin ou une feuille emportée par le vent.

Le mouvement relatif

La façon dont on perçoit les objets dépend beaucoup de notre point de vue.

Prenons l’exemple d’une balle que l’on lancerait au milieu de la rue.  Trois observateurs placés à des endroits différents percevraient une trajectoire différente de la balle.  Regardons l’illustration suivante: 

  

Comparons comment le mouvement de la balle est perçu par le chat qui regarde de côté, par l’oiseau qui regarde de haut et par le lanceur de la balle qui regarde la balle s’éloigner devant lui.

Le chat:

 

L'oiseau

Le lanceur

Comme on peut le constater sur les illustrations ci-dessus, la trajectoire de la balle varie selon le point de vue de l’observateur.
 
Ce qui est important de retenir, c’est qu’aucun point de vue n’est meilleur qu’un autre.  Il faut seulement choisir notre point de référence et le garder tout le long de l’expérience.
 
Il existe aussi une méthode pour quantifier le mouvement.  La distance parcourue et le déplacement sont deux outils efficaces pour arriver à ce but.

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse