Les moyens de produire de la chaleur

On peut produire de la chaleur de quatre façons différentes. On peut en effet produire de la chaleur en utilisant des moyens dits mécanique, électrique, chimique et nucléaire.

Production de chaleur par des moyens mécaniques

L’hiver, lorsque nous voulons réchauffer nos mains, quel est le premier réflexe qui nous vient bien souvent à l’esprit ? C’est évidemment de frotter rapidement nos mains l’une sur l’autre. Nous assistons à un phénomène de friction, un moyen mécanique.

La friction est une force qui résiste ou qui s'oppose au mouvement entre les surfaces. La friction entre deux surfaces produit de la chaleur.

Si nous faisons un retour dans la Préhistoire, la friction du bois contre le bois a permis d'obtenir du feu. En effet, la rotation rapide d'un morceau de bois sur une planchette horizontale était le système le plus fréquemment utilisé à cette époque. La friction entre les deux morceaux de bois produit de la chaleur qui permet d’atteindre le point d’ignition pour ainsi enflammer des feuilles sèches.

On peut aussi produire de la chaleur en martelant un corps. Le fait de frapper fort avec un marteau sur un métal par exemple peut produire de la chaleur.

Production de la chaleur par des moyens électriques

Lorsqu’on fait fonctionner notre grille-pain, on peut remarquer que les fils de métal deviennent très rouges à l’intérieur et dégagent ainsi beaucoup de chaleur. C’est une manifestation de l’effet Joule. En mettant en marche notre grille-pain, on oblige les électrons à circuler dans ses fils. Ils doivent donc dépenser de l’énergie pour le faire et cette énergie nous est fournie sous forme de chaleur. L’effet Joule se produit lors du passage du courant électrique dans les matériaux conducteurs. Les radiateurs, le four, la plaque de cuisson, la bouilloire et le sèche-cheveux sont de bons exemples d’appareils qui produisent de la chaleur par un moyen électrique.

Production de chaleur par des moyens chimiques

Toute forme de combustion est un bon exemple pour la production de chaleur par un moyen chimique. Lorsqu’on brûle de l’essence dans une voiture, on tire l’énergie des liens chimiques de la molécule d’octane. Lorsque les cellules de notre corps brûlent les molécules de glucose, elles prennent alors l’énergie qui se trouve à l’intérieur des liens de la molécule.

Plusieurs réactions chimiques sont dites exothermiques. Lorsqu’une réaction est exothermique c’est qu’elle dégage plus de chaleur qu’elle n’en absorbe. Alors, au bout du compte, il y a un dégagement de chaleur lors d’une réaction exothermique. On peut donc utiliser une réaction exothermique pour produire une certaine quantité de chaleur.

Production de chaleur par des moyens nucléaires

Le noyau de certains gros atomes renferment une quantité impressionnante d’énergie. Pour libérer cette énergie, il suffit de casser en deux le noyau atomique.

C’est une collision avec un neutron qui permet de briser en deux morceaux le noyau atomique. C’est ce qu’on appelle une réaction de fission nucléaire. La réaction de fission d’un noyau s’accompagne d’un grand dégagement d’énergie. Une partie de cette énergie est sous forme d’énergie cinétique mais la grande partie de l’énergie est libérée sous forme de chaleur.

À l’inverse de la fission, il y a la fusion nucléaire. Cette réaction se produit continuellement dans le Soleil et dans certaines étoiles de notre univers. Dans la fusion nucléaire, deux noyaux d’atomes s’assemblent pour former un noyau d’atome plus lourd. Cette fusion de noyaux d’atomes légers dégage une quantité énorme d’énergie nucléaire. Bien que la fusion ait été utilisée dans les destructrices bombes H, il n’existe pas d’applications industrielles de la fusion pour la production de chaleur.

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse