Les changements chimiques

Les changements chimiques modifient la nature et les propriétés caractéristiques de la matière. De nouvelles substances sont donc formées suite à la réaction.

  • On dit qu’une substance pure a subit un changement chimique si elle s’est transformée en une ou plusieurs substances pures nouvelles (qui n’ont pas les mêmes propriétés que la substance de départ).
  • Les propriétés caractéristiques des substances disparaissent et les produits formés ont de nouvelles propriétés.

La photosynthèse
La respiration cellulaire
La réaction du fer (Fe) avec le soufre (S) chauffé
La combustion du magnésium (Mg)
La réaction du papier tournesol
La formation de la rouille (oxydation)
L’électrolyse de l’eau

Les indices pour reconnaître un changement chimique.

Il y a cinq indices qui peuvent nous aider à reconnaître la présence d’un changement chimique.

La formation d’un gaz nouveau

Lorsqu’on mélange de l’eau (substance liquide) avec une pastille d’Alka-Seltzer (substance solide), on assiste à un fort dégagement de gaz. Les bulles de gaz sont bien visibles. L’effervescence ne trompe pas, il y a une nouvelle substance gazeuse qui vient d’être créée. Il s'agit donc d'un changement chimique.

La production de chaleur

Lorsqu’on fait brûler une bûche de bois, celle-ci dégage beaucoup d'énergie sous forme de chaleur. Ce dégagement de chaleur indique que nous sommes en présence d’un changement chimique.

La production de lumière vive

Lorsqu’on fait chauffer un ruban de magnésium, il s’en dégage une lumière très vive. Le ruban de magnésium n’a pas du tout le même aspect après la combustion. Cette production d'énergie sous forme de lumière indique qu'il s'agit d'un changement chimique.

Un changement de couleur significatif

La poudre de cuivre, initialement orange, devient noire lors d’un chauffage. La substance après le chauffage est un oxyde de cuivre qui n’a pas les mêmes propriétés que la poudre de cuivre initiale. Ce changement de couleur significatif indique la présence d'un changement chimique.

Attention : Un changement de teinte n’est pas un indice de changement chimique. Si un liquide a une couleur bleu foncé au départ et qu’après une modification quelconque, il devient bleu pâle, nous n’avons pas nécessairement créé une nouvelle substance. L’ajout d’une quantité d’eau a peut-être tout simplement dilué le liquide pour lui donner une teinte plus pâle. La dilution n’entraîne pas de changement chimique. Aussi, si un liquide jaune mélangé avec un liquide bleu produit un liquide vert, le changement de couleur n'est pas significatif; c'est-à-dire que du bleu et du jaune donne du vert. Ce changement de couleur n'est donc pas assez significatif et ne permet pas de savoir si il s'agit d'un changement chimique.

La formation d’un précipité

Lorsqu’on mélange une solution aqueuse d’iodure de potassium (KI) avec une solution aqueuse de dinitrate de plomb (Pb(NO3)2), il y a un dépôt jaune solide de diiodure de plomb (PbI2) qui apparaît. Le précipité est une nouvelle substance qui n’avait pas les mêmes propriétés que les substances initiales. Il s'agit d'un indice de changement chimique.

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse