Le flux de la matière et d'énergie et le recyclage chimique

Le flux de la matière et de l’énergie

Le flux de la matière dans un écosystème

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ; telle est la loi de la conservation de la masse énoncée par Lavoisier. La matière dans un écosystème suit aussi cette importante loi.

À titre d'exemple, le lièvre d’Amérique, herbivore, mange le feuillage du sapin baumier. La matière contenue dans ce feuillage est alors transférée au lièvre. Le lynx du Canada, carnivore primaire, absorbera aussi la matière lorsqu’il mangera le lièvre d’Amérique. Le loup, carnivore secondaire, absorbera lui aussi la matière lorsqu’il dévorera le lynx du Canada. Le loup produira des excréments à partir de cette matière. Ajoutons que les aiguilles du sapin baumier deviendront des débris en tombant au sol. Les vers de terre transformeront alors ces excréments et ces débris en éléments minéraux qui pourront être absorbés de nouveau par le sapin baumier. La matière passe donc sans cesse d’un état à un autre. La matière est toujours en circulation dans un écosystème.

Le flux de l’énergie dans un écosystème

L’énergie circule aussi dans un écosystème. La lumière du Soleil est la toute première source d’énergie. Ce sont les organismes autotrophes qui transforment l’énergie lumineuse du Soleil en énergie chimique par le biais de la photosynthèse. Les consommateurs peuvent alors profiter de cette énergie. Le lièvre d’Amérique emmagasine l’énergie produite par le sapin baumier lorsqu’il le consomme. Le lièvre perd une partie de cette énergie sous forme de déchets et sous forme de chaleur. Le lynx profite de l’énergie contenue dans le lièvre lorsqu’il le mange. À son tour, le lynx perd une partie de cette énergie sous forme de déchets et de chaleur. Le transfert d’énergie se poursuit ainsi de suite.

Il faut donc continuellement approvisionner un écosystème en énergie, car l’énergie d’un écosystème n’est pas recyclée. Il y a toujours une perte d’énergie d’un niveau trophique à un autre.

 

Les flux de matière et d'énergie sont souvent représentés pas des schémas appelés pyramides alimentaires ou pyramides écologiques. 

Le recyclage chimique

Le recyclage chimique est le processus naturel de transformation de la matière organique en matière inorganique par les décomposeurs.

À chaque maillon de la chaîne alimentaire, il y a des déchets de matière inorganique qui s'accumulent dans le milieu. Les décomposeurs vont donc rendre disponible les nutriments essentiels présents dans la matière organique afin que les producteurs puissent les utiliser. Le recyclage chimique est étroitement lié à plusieurs cycles biogoéchimiques comme celui du carbone, de l'azote et du phosphore.

Les exercices

Les références

Le flux de l’énergie dans un écosystème - Animation

Un petit mot sur la solvolyse

 


  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse