La taxonomie

La taxonomie est la science qui étudie la classification des êtres vivants dans différentes catégories, selon des règles strictes qui tiennent compte des caractéristiques physiques et génétiques.

Autrefois, les vivants étaient classés en deux catégories seulement : les animaux et les végétaux. Aujourd’hui, cette classification a évolué et on distingue maintenant cinq catégories appelées règnes.

Les règnes du vivant sont les suivants:

Règnes Organisation cellulaire
Nombres d'espèces connues
Monères Organismes unicellulaires
Pas de noyau
Environ 3 000 espèces
Protistes Organismes unicellulaires
Présence de noyau et autres organites
Environ 31 000 espèces
Champignons Majorité d'organismes pluricellulaires
Certains organismes unicellulaires (ex: levures)
Environ 150 000 espèces
Végétaux Organismes pluricellulaires Environ 300 000 espèces
Animaux Organismes pluricellulaires Environ 1 200 000 espèces


Chacun de ces règnes est à la base d’une classification plus pointue dans laquelle on compte des subdivisions appelées taxons. En fait, dans la classification utilisée actuellement, on compte sept taxons qui sont, dans l'ordre, le règne, l’embranchement, la classe, l’ordre, la famille, le genre et l’espèce.

Pour chacun des sept taxons, il existe des sous-catégories. Par exemple, les vertébrés et les invertébrés sont des sous-embranchements. Les vertébrés sont un sous-embranchement des Chordata. En ce qui concerne les invertébrés, ces derniers sont représentés par plusieurs espèces appartenant aux autres embranchements du règne animal.
Mentionnons que la distinction entre les vertébrés et les invertébrés est une initiative du naturaliste français Jean-Baptiste de Lamarck (1744-1829) qui est aujourd’hui considérée comme un peu trop rudimentaire. Elle est quand même encore utilisée pour sa facilité d’utilisation chez les amateurs de taxonomie.

 

Le code international de la nomenclature

Le naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778) est le père de la nomenclature utilisée pour déterminer le nom scientifique des espèces (animales ou végétales). Le nom scientifique sert à nommer les espèces à partir de deux noms latins : le premier mot fait référence au genre et le deuxième fait référence à l'espèce.

Règles de base dans l'identification des espèces :

1. Toute espèce venant d’être découverte doit être décrite et publiée dans un ouvrage scientifique afin d’en aviser la communauté scientifique;

2. Lorsque des spécimens d’espèces sont conservés sous forme de restes, ces derniers doivent être préservés dans une institution scientifique ou un musée;

3. Le nom de genre et le qualificatif de l’espèce doivent être fournis en latin. Il s’agit du nom scientifique utile pour identifier un animal ou un végétal. Le nom de genre commence par une majuscule (minuscule pour espèce) et dans toute communication, ce nom scientifique est écrit en italique. Un nom scientifique ne peut être utilisé que pour décrire une seule espèce à l’intérieur d’un genre.

4. Certains standards ont été mis en place dans le passé et se doivent d’être respectés. Ainsi, les noms de famille ont pour suffixe -idae, alors que les sous-familles portent les suffixes –inae.

Écureuil roux : Sciurus vulgaris
Étoile de mer commune : Asterias rubens
Geai bleu : Cyanocitta cristata
Orang-outan de Sumatra : Pongo abelii
Humain : Homo sapiens

 

Il est possible de présenter les 7 niveaux auxquels appartient un être vivant dans ce que l'on appelle une fiche taxonomique.

Fiche taxonomique de l'écureuil roux


Source

Règne : Animal
Embranchement : Chordés
Classe : Mammifères
Ordre : Rongeurs
Famille : Sciuridés
Genre : Sciurus
Espèce : Sciurus vulgaris

Les exercices

Les références

 


  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse