La reproduction asexuée

Le reproduction asexuée a lieu lorsqu'un individu arrive à produire une copie identique de lui-même. Tous les descendants portent alors le nom de clone. Ce type de reproduction ne nécessite aucunement la présence de parties mâles et femelles. Ce type de reproduction se manifeste autant chez les végétaux que chez certaines espèces d'aimaux.

La reproduction asexuée chez les végétaux

Les modes de reproduction asexuée chez les végétaux sont nombreux, mais ils reposent sur deux concepts: la formation d'organes spécialisés et la fragmentation de l'organisme. Parmi ceux-ci, on compte le marcottage, le bouturage, le greffage et la séparation du rhizome.

Mode de reproduction asexuée chez les végétaux Description
Marcottage Technique qui consiste à augmenter la densité de certains arbustes.
 
Il s’agit de maintenir près du sol les branches basses d’arbustes. En étant ainsi près du sol, ces branches produisent des racines, formant ainsi de nouveaux arbustes.
Bouturage Technique consistant à placer dans l’eau une ou plusieurs tiges d’un plant, les forçant ainsi à former des racines adventives. Ces tiges sont coupées au niveau des noeuds de la plante.
 
Les tiges, accompagnées de leurs nouvelles racines, pourront ensuite être plantées afin de former de nouveaux plants.
 
Cette technique est fréquente et simple d’utilisation pour multiplier des plantes telles que le géranium ou le Coléus.
Greffage Technique qui consiste à associer une variété végétale à une autre. Les variétés appartiennent toutefois à une même famille ou un même genre.
 
On prélève une jeune branche saine que l’on soude à un plant mère qui est également jeune et en bonne santé.
 
Une fois que le greffon sera bien fixé au plant mère, l’ensemble se comportera comme un seul individu dont une partie possède les caractéristiques du greffon et l’autre partie, celles du plant mère.

Source
Séparation du rhizome Le rhizome est l'une des structures spécialisées d’un plant végétal. Il s'agit d’une tige souterraine qui se ramifie avec le temps. Aux extrémités de ce rhizome pousse de jeunes plants.
 
La séparation du rhizome est une technique qui consiste à séparer à l’aide d’un couteau stérilisé ces jeunes plants du pied mère. 
 
Une fois que le jeune plant et une partie du rhizome sont sortis de terre, il suffit de les planter ailleurs.

Source

La reproduction asexuée chez les animaux

La reproduction asexuée est fréquente chez les invertébrés. Toutefois, il leur arrive de se reproduire aussi de façon sexuée. Les vertébrés, quant à eux, se reproduisent surtout de façon sexuée.
 
Parmi les modes de reproduction asexuée répertoriés chez les animaux, on compte la scissiparité (bourgeonnement et régénération) et le clonage.

Mode de reproduction asexuée chez les animaux Description
Scissiparité - Bourgeonnement Un nouvel individu se détache d’un individu parent ou reste collé à lui formant alors le début d’une colonie.
 
On appelle bourgeon le nouvel individu engendré.
 
Ce mode de reproduction asexuée est fréquent chez la microscopique hydre d’eau douce (voir l’image 1), chez les coraux (voir l’image 2) et chez les éponges.

(image 1)

(image 2)
Scissiparité - Régénération (ou fragmentation) Mode de reproduction asexuée par lequel un individu se dissocie en plusieurs morceaux qui deviendront à leur tour de nouveaux individus.
 
 
Le lombric, communément appelé le ver de terre, peut se reproduire de cette façon. Certaines étoiles de mer peuvent aussi se reproduire par scissiparité.
Clonage Multiplication naturelle ou artificielle du bagage génétique d’un individu afin de créer des êtres semblables au parent.
 
On appelle ces nouveaux individus des clones.
 
La brebis Dolly est le premier mammifère cloné. Elle est née en 1996 et décédée en 2002 après avoir été euthanasiée suite à de graves problèmes de santé.

Source

 

Il peut aussi arriver à l'occasion que certains individus peuvent se reproduire sans avoir recours à la fécondation. Par exemple, certaines femelles peuvent voir leurs ovules se développer sans qu'ils aient été fécondés au préalable. On appelle ce phénomène parthénogenèse et on le retrouve, entre autres, chez certaines espèces d'insectes et de reptiles.

Les exercices

Les références

La reproduction asexuée

Le marcottage

Le bouturage

Différentes méthodes de greffage

Vidéo d'une paramécie qui se divise par scissiparité


  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse