Le coeur (notions avancées)

Les notions abordées dans cette fiche dépassent celles qui sont vues au secondaire. Il s'agit ici d'un complément pour ceux qui sont curieux d'en savoir plus.

L'anatomie du système circulatoire

 

Le cœur est un muscle qui est en fait une pompe qui permet de propulser le sang dans tout le corps et de maintenir un flux sanguin.

Le coeur est situé sous le sternum, un peu plus à gauche qu’à droite de l’axe central du corps. Sa taille est comparable à celle d’un poing.

Le cœur baigne dans un liquide lubrifiant, qui permet à ses parties de glisser les unes sur les autres. Ce liquide se trouve dans une cavité nommée la cavité péricardique. Elle est circonscrite par le péricarde, une enveloppe à double paroi qui comprend le myocarde (l’enveloppe interne et la plus épaisse) et l’épicarde (l’enveloppe externe). Le péricarde enveloppe donc le cœur. Les cellules du cœur (cellules cardiaques) sont irriguées par les artères et les veines coronaires (ou coronariennes). C’est lorsque des artères se bouchent et que les cellules du muscle cardiaque ne sont plus irriguées qu’un infarctus se produit.

On trouve 4 cavités principales dans le cœur : les oreillettes (droite et gauche) et les ventricules (droit et gauche). Les oreillettes ont une fonction de réservoir pour le sang qui retourne au cœur. Une paroi musclée étant moins nécessaire, celle-ci est plutôt mince chez les oreillettes. Quant aux ventricules, ils propulsent le sang dans les artères partout dans le corps, ceci explique que leur paroi soit beaucoup plus musclée, plus épaisse et plus puissante. Le ventricule gauche, qui retourne le sang dans la grande circulation, est d’autant plus musclé. Le côté droit du coeur s’assure de retourner vers les poumons le sang désoxygéné et chargé de CO2 provenant du corps. Le côté gauche pour sa part s’assure de retourner vers le reste du corps le sang chargé d’O2 et pauvre en CO2 provenant des poumons.


Les sons entendus qui sont associés au cœur en fonction sont produits par les valvules (aussi appelée valves) qui se ferment. Ces valvules sont au nombre de 4 et sont situées à l’entrée du coeur (entre l’oreillette et le ventricule), sur le côté droit (la valve auriculo-ventriculaire droite), sur le côté gauche (la valve auriculo-ventriculaire gauche), à la sortie du ventricule droit (la valve du tronc pulmonaire) et à la sortie du ventricule gauche (la valve de l’aorte).

La systole et la diastole

La systole se produit lors de la contraction du muscle cardiaque (surtout celle des ventricules). Quant à elle, la diastole (phase diastolique) correspond à un état intermédiaire entre deux systoles.

Les sons du coeur perçus sont produits durant la phase systolique. Cette contraction du muscle cardiaque permet d’expulser le sang dans les artères. Alors que les valvules auriculo-ventriculaires droite et gauche se ferment sous la pression, on entend le premier son qui correspond au début de la systole. Le deuxième son correspond à la fin de la systole. Il survient lorsque les valvules du tronc pulmonaire et de l’aorte se ferment après le passage du sang.

La diastole correspond au moment où le sang contenu dans le cœur en systole a été expulsé et où débute à nouveau le remplissage. Les deux battements cardiaques correspondent donc aux limites entre la systole et la diastole.

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse