Les anomalies de la vue

La perception visuelle dépend en très grande partie de la qualité de l’image qui sera formée sur la rétine. Plusieurs maladies et déformations de l’œil peuvent affecter la qualité de cette image. Afin de pourvoir la vue d’une perspective en trois dimensions, deux yeux sont nécessaires, ce que l’on nomme la vision stéréoscopique. Ainsi, deux images sont formées sur la rétine et le léger décalage entre elles permet au cerveau de construire une image en trois dimensions et d’évaluer la distance des objets. 

Lorsque l'oeil focalise les rayons lumineux sur la rétine, l'image est nette et on dira alors que l'oeil est emmétrope. Il s'agit de la situation optimale pour un oeil qui, à ce moment, pourrait être considéré sans défauts.


Oeil emmétrope Source

La myopie

La myopie rend les objets éloignés flous, puisque l’image se forme devant la rétine. La myopie peut être due à deux phénomènes. D'abord, la myopie peut être en lien avec un globe oculaire de forme légèrement allongée, ce qui est plutôt héréditaire. Ensuite, elle peut être due à un cristallin trop bombé, qui peut être lié à des mauvaises habitudes visuelles comme de lire de trop près ou avec un éclairage faible. Dans ces deux situations, les rayons lumineux convergent avant même d'être sur la rétine. On corrige généralement ce problème avec des lentilles concaves (ou divergentes) qui permettent de faire diverger jusqu'au cristallin pour ensuite converger vers la rétine pour avoir une image nette.


Oeil myope (en haut) et oeil myope corrigé par une lentille divergente (en bas) Source

L'hypermétropie et la presbytie

Ensuite, deux anomalies font que certaines personnes voient très bien de loin, mais tout est flou de proche. Ces troubles font converger les rayons lumineux derrière la rétine. Le premier est l’hypermétropie, qui est provoqué par un globe oculaire légèrement trop court ou par un cristallin insuffisament bombé. Cette anomalie est généralement héréditaire. Le deuxième trouble est la presbytie et a la même conséquence que l’hypermétropie. Cependant, elle est causée par le vieillissement de l’œil qui fait que le cristallin perd de la souplesse et a ainsi de la difficulté à faire l'accomodation pour avoir une image nette. Ces deux problèmes sont corrigés aux moyens de lentilles biconvexes (ou convergentes) qui focalisent les rayons lumineux sur la rétine.


Oeil hypermétrope (en haut) et oeil hypermétrope corrigé par une lentille convergente (en bas) Source

L'astigmatisme

Enfin, l’astigmatisme entraîne une mauvaise vision des objets éloignés et rapprochés. Ce trouble visuel est provoqué par des irrégularités dans la courbure de la cornée ou du cristallin. Dans ce cas, les rayons lumineux qui traversent les milieux transparents vont dans toutes les directions. Pour remédier au problème, des lentilles cylindriques peuvent être portées afin de concentrer les rayons lumineux, limitant ainsi leur déviation.

D'autres anomalies de la vue

La diplopie ou la vision double est un trouble qui nuit à la vision stéréoscopique en produisant deux images plutôt qu’une seule pour un même champ visuel. Le problème réside dans le manque de coordination entre les muscles de chacun des bulbes oculaires. Ce problème résulte d’une paralysie, d’une faiblesse congénitale des muscles, ou encore d’un état d’ivresse (il est alors temporaire).

Le strabisme (familièrement : loucher) est une faiblesse congénitale de parallélisme des yeux. Le cerveau compense soit en fixant de façon alternée avec chacun des yeux ou en ignorant le signal de l’œil déficient. Pour résoudre ce problème, soit on oblige le cerveau à utiliser l’œil souvent dit paresseux, soit on procède à une opération chirurgicale pour les cas plus sévères.

Le décollement de la rétine est un autre trouble de la vision qui cause souvent la cécité. En fait, lorsque celui-ci se produit, les photorécepteurs de la rétine sont dissociés des terminaisons nerveuses qui permettent de transmettre le signal. Le décollement de la rétine résulte habituellement d’un choc important à la tête, d’une infiltration du corps vitré entre la rétine et la choroïde ou encore est dû à une tumeur, au vieillissement ou à une maladie vasculaire. Diagnostiqué rapidement, il peut arriver que l’on réussisse à corriger la situation avec une chirurgie laser.

Le glaucome est provoqué par un trouble de drainage de l’humeur vitrée qui résulte en une augmentation de la pression interne. L’humeur vitrée comprime la rétine et le nerf optique, ce qui cause la cécité. Un examen annuel des personnes de plus de quarante ans devrait être effectué afin de détecter cette maladie à ses débuts et d’éviter le pire.

Les cataractes sont provoquées par l’opacification du cristallin. La plupart d’entre elles surviennent à la suite d’un durcissement et d’un épaississement du cristallin. Celui-ci résulte d’un manque au niveau de l’apport en nutriments aux fibres profondes du cristallin. Les facteurs qui prédisposent aux cataractes sont l’usage du tabac, une maladie congénitale et l’exposition fréquente au soleil. Afin de soigner cette maladie, on peut retirer chirurgicalement le cristallin pour le remplacer par un cristallin artificiel.

Les exercices

Les références

Les principaux troubles de la vision


  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse