L'érection et l'éjaculation

L’érection

L'érection est l'accumulation de sang dans les corps caverneux et aussi dans le corps spongieux, ce qui produit le gonflement et la rigidité du pénis.

La plupart des mammifères, ainsi que vraisemblablement tous les primates, possèdent un os pénien (baculum) qui permet l’érection, soit la rigidité du pénis nécessaire lors de la copulation. Cependant, l’être humain fait exception puisqu’il n’en possède pas.

Suite à une excitation sexuelle déclenchée par des stimuli érotiques ou sexuellement agréables (images, sons, odeurs, contacts physiques), l’érection chez l’homme se produit. Elle est maintenue par une congestion importante du sang surtout dans les corps caverneux, mais aussi dans le corps spongieux. Cette congestion est obtenue par la dilatation des artérioles acheminant ainsi le sang au pénis en grande quantité. Cette dilatation entraîne une contraction des veinules du pénis, ce qui diminue la sortie de sang de l'organe. Par tout ce processus, le pénis grossit, s'allonge et devient raide. Le rôle de l'érection est de maintenir la rigidité du pénis nécessaire à la pénétration de la femme puisque celle-ci permet d'écarter les parois du vagin.

L’éjaculation

L'éjaculation est le prodécé par lequel le sperme est expulsé du pénis par des spasmes (jets successifs).

Pendant l'excitation, les glandes de Cowper produisent le liquide prééjaculatoire qui lubrifie l'urètre et y neutralise l'acidité provenant des traces d'urine. Les mêmes influx nerveux qui ont permis le déclenchement de l’érection continuent d’augmenter en intensité jusqu’à un certain seuil critique qui mènera à l'éjaculation et à l'orgasme.

L’éjaculation, qui se produit en trois phases, survient à ce moment. D’abord, il y a l'émission, pendant laquelle les voies génitales et les glandes annexes se contractent et où les liquides qu’elles contenaient se déversent dans l’urètre. Ensuite, il se produit une contraction du sphincter de l’urètre, afin d’éviter l’expulsion de l’urine et le reflux du sperme dans la vessie. Finalement surviennent des contractions rythmiques de l’urètre et des muscles du pénis permettant l’expulsion du sperme. Le volume moyen d'un éjaculat se situe entre 2mL et 5 mL et contient environ 350 millions de spermatozoïdes.

Le sperme

Le sperme est composé de spermatozoïdes et du liquide issu des diverses glandes annexes. Le liquide séminal compose environ 50% du sperme. Pour sa part, le liquide issu de la prostate compose environ 35% du sperme. Les spermatozoïdes et le liquide provenant de la glande bulbo-uretrale composent le reste du sperme. Celui-ci est blanchâtre, épais et légèrement collant.

Le trajet des spermatozoïdes (de la spermatogenèse à l'éjaculation)

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse