Les glandes hormonales et la puberté masculine

Les glandes hormonales liées au système reproducteur de l'homme

Deux glandes en particulier ont un impact important sur le système reproducteur de l'homme : l'hypophyse et les testicules. Ces glandes ont des fonctions essentielles dans le déclenchement de la puberté ainsi que le maintien de la fécondité de l'homme.

Les testicules produisent les cellules sexuelles de l'homme, soient les spermatozoïdes. En plus de cela, ils produisent et sécrètent des hormones, dont la testostérone. Quant à l'hypophyse, il s'agit d'une petite glande située sous le cerveau, devant le tronc cérébral (voir image suivante pour mieux la situer). Cette glande, aussi petite soit-elle, produit plus de huit hormones interagissant avec les différents systèmes du corps humain. Trois d'entre elles sont directement liées au système reproducteur du l'homme. Il s'agit de la folliculostimuline, aussi dite hormone folliculo-stimulante(FSH), l'hormone lutéinisante (LH) et l'hormone de croissance. Elles sont toutes les trois impliquées dans la maturation et le fonctionnement du système reproducteur ainsi que dans la croissance générale de l'homme.


Emplacement de l'hypophyse (en orange)   Source

Lorsqu'il y a suffisamment de spermatozoïdes dans les testicules, ceux-ci sécrètent une hormone appelée inhibine, qui agit sur l'hypophyse et fait diminuer la sécrétion de FSH. La spermatogenèse est ainsi ralentie.

La puberté chez le garçon

L'âge auquel débute la puberté ainsi que le déroulement de celle-ci varie en fonction de l'hérédité, du groupe ethnique, de l'alimentation, de la situation géographique, du milieu socioculturel ainsi que le niveau de stress. En moyenne, c'est vers l'âge de 12 ans que la puberté commence chez le garçon. Tous les changements qui se produisent sont dus à l'influence de l'hypophyse. De façon générale, l'hypophyse augmente la sécrétion de l'hormone de croissance, ce qui a pour effet de produire une poussée de croissance générale du corps. Aussi, deux autres hormones sont sécrétées en plus grandes quantités : la FSH et la LH. La FSH augmente la production de spermatozoïdes par les testicules alors que la LH stimule la sécrétion de testostérone par les testicules également.

La testostérone est responsable du développement des organes génitaux ainsi que des caractères sexuels secondaires masculins. En effet, cette hormone amorce l’apparition des poils pubiens, axillaires et faciaux. Les muscles et les os du corps se développent sous l'action de cette hormone également. De plus, le larynx prend du volume, ayant pour résultat l’abaissement de la voix. Ensuite, la peau subit un épaississement et devient plus grasse, ce qui a pour conséquence de favoriser l’apparition de l’acné. Cette hormone n'a pas que des effets physiologiques sur le corps masculin. L'humeur et le comportement sont également affectés par la production de la testostérone. On peut également noter que la libido (le désir sexuel) est également augmentée pendant la puberté.

La testostérone est responsable des pulsions sexuelles intenses tant chez l'homme que chez la femme.

La libido augmente à l'adolescence, et ce, peu importe l'orientation sexuelle.

Il est également intéressant de noter que la capacité d'éjaculer apparaît dès le début de la puberté. Lorsque l'éjaculation a lieu pendant la nuit, on parle d'émission nocturne. Bien que cette capacité apparaisse tôt dans la puberté, c'est seulement après quelques années que la quantité de spermatozoïdes dans le sperme est significative.

Résumé des effets des hormones masculines à la puberté

Les exercices

Les références

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse