La pression atmosphérique et l'humidité relative

La pression atmosphérique correspond au poids de tous les gaz contenus dans l’atmosphère. Bref, la pression atmosphérique est la pression de l'air en un point quelconque sur la Terre.

La pression atmosphérique normale, au niveau de la mer, est de 101,3 kPa.

La pression atmosphérique et les prévisions météorologiques

La surface terrestre est continuellement bombardée par les molécules présentes dans l’air. La pression qui en résulte se nomme pression atmosphérique. 

La pression atmosphérique varie d’un endroit à l’autre sur la Terre. En fait, elle diminue lorsque l’altitude augmente, car l’air est plus rare (il y a moins de molécules de gaz composant l’air par unité de volume) à haute altitude qu’à basse altitude.

On mesure la pression atmosphérique à l ‘aide d’un baromètre. La pression atmosphérique normale, c’est la pression atmosphérique moyenne au niveau de la mer. La valeur de la pression atmosphérique normale est de 101,325 kPa.

L’air froid est plus lourd que l’air chaud. En fait, pour un même volume d’air froid et d’air chaud, on aura plus de particules de gaz dans un volume d’air froid.

Pour cette raison, l’air froid aura tendance à être plus lourd et à tomber vers le sol, alors que l’air chaud aura tendance à être plus léger et à s’élever dans les airs.
 
C’est pourquoi on associe l’air froid à une haute pression et l’air chaud à une basse pression.
 
Pour effectuer leurs prévisions, les météorologues doivent toujours tenir compte de la pression atmosphérique.
 
Voici quelques prévisions météorologiques associées à la pression atmosphérique :

Comportement observé sur le baromètre Prévision météorologique
La pression atmosphérique augmente au cours d’une journée. C’est un signe de beau temps.
 
Les particules d’eau auront moins de facilité à s’évaporer puisque plus de pression les retient à la surface. Une pression atmosphérique forte ne favorise donc pas l’évaporation de l’eau.
Exemple : des vêtements humides prendront plus de temps à sécher.
La pression atmosphérique diminue au cours d’une journée. Il y a une forte probabilité que le ciel s’ennuage.
 
Les particules d’eau auront plus de facilité à s’évaporer puisque moins de pression les retient. Une pression atmosphérique faible favorise donc l’évaporation de l’eau.
Exemple : des vêtements humides auront tendance à sécher rapidement.
La pression subit des fluctuations rapides C’est l’annonce de forts vents.
La pression atmosphérique se maintient au-dessus de la normale (haute pression) On est en présence d’un anticyclone (haute pression). 
 
La pression atmosphérique se maintient au-dessous de la normale (basse pression) On est en présence d’un cyclone (dépression).

L'humidité relative

L’humidité relative est le pourcentage de vapeur d’eau dans l’air.
 
Si l’air ne contient aucune particule d’eau, on dit alors que l’humidité relative est de 0%. Toutefois, si l’air est saturé d’eau, c’est-à-dire qu’il ne peut pas contenir davantage de vapeur d’eau, on dit que le pourcentage d’humidité relative est de 100%.
 
L’évaporation est influencée par l’humidité relative. En effet, lorsque l’air est chargé d’humidité, l’évaporation est faible puisqu’il n’y a pas beaucoup d’espace disponible pour les nouvelles particules d’eau. À l’inverse, lorsque l’air est sec, l’évaporation est grande et rapide.

L’humidité relative à la maison

Chez soi, on recommande de maintenir l’humidité relative entre 30 et 50 % pour un confort maximal. Trop d’humidité dans une maison peut entraîner des problèmes tels que l’apparition de moisissures ou certains problèmes respiratoires.

Les exercices

Les références
 

  • MELS
  • Rogers
  • Réunir Réussir
  • Fondation Réussite Jeunesse